Publication :
Variation génétique des caractéristiques de croissance et du bois de Capirona (Calycophyllum spruceanum) provenant de l'Amazonie péruvienne

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2006
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Un essai de provenance/descendance de Calycophyllum spruceanum a été établi dans un bassin de l’Amazonie péruvienne dans le but de: (a) évaluer la variation génétique de la croissance de l’arbre (hauteur et diamètre) et des propriétés du bois (masse volumique, couleur, retrait, résistance maximale et coefficient de déformation statique [s11] en compression longitudinale, s11 dynamique en direction longitudinale mesuré par ultrasons), (b) estimer la proportion de la variation sous contrôle génétique, (c) estimer l’effet de la sélection pour la croissance sur les propriétés du bois, et (d) déterminer la variation radiale de la masse volumique (par densitomètrie à rayons X) et sa corrélation avec la croissance de l’arbre. La hauteur de l’arbre et le diamètre de la tige près du niveau du sol ont été mesurés à l’âge de 16, 28 et 39 mois. Le diamètre à 1,3 m de hauteur et les propriétés du bois ont été mesurés à l’âge de 39 mois. En général, le bois présenta une couleur uniforme, un retrait moyen et une résistance et rigidité relativement élevées. Des variations significatives dues aux familles à l’intérieur des provenances et/ou aux provenances ont été observées pour la croissance, la masse volumique, et quelques paramètres de couleur, retrait, résistance et rigidité. En général, les familles ont présenté plus de variation que les provenances. L’héritabilité a été modérément forte pour la masse volumique basale, le retrait, la résistance et rigidité statique, et relativement faible pour les caractères de croissance, ainsi que pour la couleur, le coefficient d’anisotropie et la rigidité dynamique. Les héritabilités de la croissance, masse volumique, couleur et retrait du bois ont été en général plus élevées pour les zones de plantations à croissance plus rapide. Les corrélations génétiques sont telles que (a) la sélection d’arbres à croissance rapide produirait un bois plus dense, (b) cette sélection d’arbres à croissance rapide et du bois plus dense conduirait à l’obtention d’un bois plus résistant et rigide, sans effet significatif sur la couleur, mais augmenterait le retrait. De plus, la masse volumique a augmenté significativement de la moelle vers l’écorce, spécialement pour les arbres et zones à croissance plus rapide. Les corrélations phénotypiques suggèrent que la sélection d’arbres à croissance rapide pourrait provoquer l’obtention d’une plus grande variation de la masse volumique en direction radiale. Finalement, les méthodes non-destructives utilisées se sont avérées très efficaces pour l’étude de la qualité du bois de cette espèce.
A provenance/progeny test of Calycophyllum spruceanum was established in one watershed in the Peruvian Amazon in order to (a) evaluate genetic variation in tree growth (height, diameter) and wood properties (density, color, shrinkage, ultimate crushing strength (σL) and static compliance coefficients (s11) in longitudinal compression, and dynamic s11 in the longitudinal direction determined by ultrasound), (b) estimate the proportion of the variation under genetic control, (c) estimate the effect of selection for growth on wood properties, and (d) determine the radial variation in wood density (by microdensitometry)and its correlation with tree growth. Tree height and stem diameter near ground level were measured at 16, 28 and 39 months. Diameter at 1.3 m and wood properties were measured at 39 months. In general, the wood was relatively uniform in color, with average shrinkage and relatively high strength and stiffness. Significant variation due to families within provenances and/or provenances was found in tree growth, wood density, and some color, shrinkage, strength and stiffness characteristics. In general, families accounted for more variation than provenances. Heritability was moderately high for basic wood density, shrinkage, strength, and stiffness determined by the static s11, and relatively low for growth traits, wood color, coefficient of anisotropy and stiffness determined by the dynamic s11. The heritability of growth traits, wood density, color and shrinkage was generally higher in the planting zone where trees grew most rapidly. Genetic correlations indicated that (a) selecting faster-growing trees would result in denser wood; (b) the selection of faster-growing trees with denser wood would result in stronger and stiffer wood, without a significant effect on its color, but would increase the shrinkage. In addition, wood density increased significantly from pith to bark, especially in the zones where trees grew more rapidly. Phenotypic correlations suggested that selecting faster-growing trees would result in greater radial variation in wood density. Finally, the non-destructive methods used were very effective for studying wood quality in this species.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
thèse de doctorat