Publication :
Les orientations pédagogiques des organisations internationales en matière de formation à l'enseignement : analyse des discours de l'UNESCO, de l'OCDE et de la Banque mondiale

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2015
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Cette recherche s’inscrit dans la lignée de celles qui étudient l’utilisation des données probantes de recherches dans le processus d’élaboration des politiques éducatives nationales. Elle a ceci d’original qu’elle déplace cette problématique à un niveau encore inexploré, le niveau global. À ce niveau, les organisations internationales jouent le rôle d’intermédiaire entre les lieux de production du savoir et les lieux de décision. De ce fait, la nature et les fondements de leurs recommandations méritent d’être examinés avec attention. Plus spécifiquement, et en raison du fait que l'amélioration de la qualité des enseignants est devenue « une priorité absolue » des programmes politiques nationaux et internationaux (UNESCO, 2014), cette étude décrit et analyse la nature et les fondements des orientations pédagogiques privilégiées par trois des organisations internationales les plus influentes dans le domaine de l'éducation : l’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et la Banque mondiale. Pour ce faire, elle fait appel à deux types de données. D'abord, et pour l'essentiel, le premier repose sur une analyse documentaire de rapports publiés par ces trois organismes à propos de l’amélioration de la qualité des enseignants et de leur formation (N = 117). Le second type de données est constitué d'entretiens individuels directifs (N = 15) auprès d’acteurs impliqués dans des travaux également consacrés aux enseignants et à leur formation. Les résultats montrent que l’UNESCO, l’OCDE et la Banque mondiale exploitent de manière peu fréquente les données probantes de recherches sur l’efficacité de l’enseignement. Elles produisent un discours pédagogique sommaire en faveur des approches « (socio)-constructivistes » dites centrées sur l’apprenant. Ainsi, prises entre le désir d'améliorer la qualité des enseignants et les principes d'une posture pédagogique qui récuse l’existence des pratiques exemplaires, les trois organisations se trouvent présentement dans une impasse.
This dissertation follows from a body of work that examines the use of scientific research evidence in national education policy making. Its originality lies in the fact that it tackles this issue at a level yet to be explored, i.e., the global level. At that level, international organizations play the role of intermediaries between knowledge production and decision-making arenas. The nature and foundations of their recommendations therefore need to be examined carefully. More specifically, and given that improving the quality of teachers has become an “absolute priority” in national and international policies (UNESCO, 2014), this doctoral research describes and analyzes the nature and foundations of the pedagogical orientations put forward by three of the most influential international organizations in the education sector: UNESCO, the Organization for economic cooperation and development (OECD), and the World Bank. Two types of data were exploited to this end. The first and main type consists of reports published by these organizations on improving teacher quality and teacher education (N = 117). The second type of data was generated through structured interviews with individuals (N = 15) working for the three organizations and involved in programs or projects targeting teachers and their training. The results of the analyses show that UNESCO, OECD and the World Bank seldom us scientific research evidence on teaching effectiveness. Instead, they produce a basic pedagogic discourse in favor of “(socio)-constructivist”, also called learner-centered, approaches. They are thus caught between the desire to improve teacher quality and the principles of a pedagogic stance that rejects the existence of exemplary practices; and, as a result, find themselves in an impasse.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
thèse de doctorat