Publication :
Cibler la qualité nutritionnelle afin d'améliorer la santé cardiométabolique en milieu de travail

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2021
Direction de publication
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Devant l'augmentation fulgurante de la prévalence des maladies cardiovasculaires à l'échelle mondiale, l'urgence était de mise pour établir une stratégie de santé publique afin de ralentir la progression de ces maladies. En 2010, l'American Heart Association a introduit le concept de santé cardiovasculaire idéale comme une nouvelle approche pour alléger le fardeau de ces maladies et a recommandé de cibler sept critères (Life's Simple 7) dont trois facteurs de risque biologiques (cholestérol, tension artérielle et glycémie à jeun) et quatre marqueurs des habitudes de vie (activité physique, indice de masse corporelle, tabagisme et qualité de l'alimentation). Parmi ces critères, la qualité de l'alimentation est le paramètre le plus détérioré puisque moins de 1 %de la population a une alimentation de bonne qualité. De ce fait, la modification de ce facteur pourrait avoir un impact majeur sur la santé cardiovasculaire. En 2014, l'Organisation mondiale de la santé a proposé le milieu de travail comme un cadre idéal pour implanter des stratégies de promotion de la santé d'un large public ciblant le changement des habitudes de vie, dont la qualité de l'alimentation. Le présent mémoire a pour objectif de documenter l'impact de l'amélioration de la qualité de l'alimentation sur le profil de risque cardiométabolique ciblée par un programme de changements des habitudes de vie en milieu de travail; d'une durée de 3 mois. Des questionnaires standardisés sur les antécédents médicaux et sur la pratique d'activité physique ont été remplis par les participants (2260 hommes et 798 femmes). Une évaluation de la qualité de l'alimentation a été faite par le Dietary Screening Tool. Le profil cardiométabolique et la condition cardiorespiratoire ont été évalués également. Les résultats de notre étude démontrent que la qualité de l'alimentation peut être évaluée et ciblée en lieu de travail afin d'améliorer la santé cardiométabolique.
Given the dramatic increase in the prevalence of cardiovascular disease worldwide, there was an urgent need to establish a public health strategy to stop or at least slow the progression of these diseases. In 2010, the American Heart Association introduced the concept of ideal CV health as a new approach to reduce the burden of these diseases and recommended targeting seven parameters (Life's Simple 7) including three biological risk factors (cholesterol, blood pressure, fasting glucose) and four lifestyle markers (physical activity, body mass index, smoking, and quality diet). Of these parameters, diet quality is the most deteriorated parameter since less than 1 % of the population have a good quality diet. As a result, changing this factor could have a major impact on CV health. In 2014, the World Health Organisation proposed the workplace as an ideal setting to implement strategies to promote the health of a wide audience in terms of lifestyle changes, including dietary quality. The objective of this study conducted for master degree is to document the impact of improving overall dietary quality on the cardiometabolic risk profile targeted by a 3-monthlifestyle change program conducted at the workplace. Standardized medical history and physical activity questionnaires were completed by the participants (2260 men and 798women). Dietary quality assessment was performed by the Dietary Screening Tool. The cardiometabolic profile (anthropometric measurements and lipid profile) and cardiorespiratory fitness were also assessed. The results of this research study provide evidence that diet quality can be assessed and targeted in the workplace to improve cardiometabolic health.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise