Publication :
Les déterminants de l'intention des parents de faire bouger leur enfant âgé de 3 à 5 ans

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2013
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Il existe un manque de ressources chez les infirmières pour intervenir efficacement auprès des parents afin qu’ils augmentent l’activité physique de leur enfant d’âge préscolaire. Intervenir est important étant donné les problèmes de surpoids et le bas niveau d’activité physique des jeunes enfants. Partant de la théorie du comportement planifié et d’autres construits, cette étude vise à identifier les déterminants de l’intention des parents de faire bouger davantage leur enfant âgé de trois à cinq ans. Un total de 282 parents d’enfant fréquentant 35 garderies à Québec ont rempli un questionnaire autoadministré dans cette étude descriptive corrélationnelle. Les résultats indiquent que la perception du contrôle, l’influence sociale, la norme morale, l’attitude, la régularité perçue du comportement et le taux d’activité physique des parents expliquent 75 % de la variance de leur intention. Ces informations pourraient être utilisées pour développer une intervention visant à améliorer l’intention des parents d’augmenter l’activité physique de l’enfant.
There is a lack of resources for nurses to work effectively with parents to increase physical activity of their preschooler. It is important to intervene given the problems of overweight and the low level of physical activity among young children. Based on the theory of planned behavior and other constructs, this study aims to identify the determining factors of parents’ intent to incite their children aged 3 to 5 years to be more active. A total of 282 parents, attending 35 child care centers in Quebec, completed a self-administered questionnaire in this descriptive correlational study. Results indicate that the perception of control, the social influence, the moral norm, the attitude, the regularity, and the amount of parents’ physical activity explained 75% of the variance of parents’ intention. These findings could be used to develop an intervention to improve or consolidate parents’ intent to increase their child’s physical activity.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise