Publication :
Genre, racisation et immigration : vers une compréhension de l'intégration professionnelle des immigrantes noires et mères à Québec

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2022
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Ce mémoire cherche à comprendre l'influence de la division sexuelle du travail au sein du couple sur l'intégration professionnelle des femmes immigrantes noires et mères à Québec, un processus qui a été démontré par plusieurs auteurs comme étant difficile pour les immigrantes et encore plus pour celles qui sont noires. En s'appuyant sur le cadre théorique intersectionnel, l'analyse dégage des éléments de compréhension sur la façon dont le genre et la race interviennent et rendent difficile l'intégration des immigrantes mères. Réalisé selon une démarche plutôt qualitative, le mémoire présente une analyse de contenu réalisée à partir des entretiens semi-dirigés menés auprès de 10 femmes venant d'Afrique et des Caraïbes. Les résultats montrent que les stéréotypes liés au genre et à la race, les discriminations, les rapports de pouvoir, les rapports de domination constituent des obstacles clés à l'intégration des femmes immigrantes racisées. Bien qu'elles soient conscientes que la division sexuelle du travail et la notion de racialisation limitent leur intégration professionnelle, les participantes estiment que cette réalité n'en constitue pas un blocage permanent à leur intégration professionnelle.
This master's thesis focuses on the professional integration of immigrant women, a process that has been shown by several authors to be difficult for immigrant women and even more so for Black women. Using an intersectional theoretical framework, the analysis provides insights into how gender and race combine to make integration difficult for immigrant mothers. Using a qualitative method, the dissertation presents a content analysis based on semi-structured interviews with 10 women from Africa and the Caribbean. The results show that gender and race stereotypes, discrimination, power relations and domination are key obstacles to the integration of racialized immigrant women. Although they are aware that the sexual division of labor and the notion of racialization limit their professional integration, the participants believe that this reality does not constitute a permanent blockage.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise