Publication :
Impact de l'expérience professionnelle sur la productivité des médecins spécialistes au Québec

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2016
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Dans ce mémoire, nous proposons une estimation du profil de productivité des médecins spécialistes. Nous étudions l’effet de l’expérience sur les honoraires et le revenu par heure. Notre approche, fondée sur une estimation par maximum de vraisemblance, se base sur l’hypothèse selon laquelle les médecins les plus productifs ont les revenus les plus élevés. Nous estimons le profil de productivité de deux façons : un modèle Tobit avec effet aléatoire et un « pooled » modèle. Aux fins d’estimation, nous utilisons des données qui proviennent des enquêtes annuelles du Collège des Médecins de Québec (CMQ) et de la Régie d’Assurance Maladie du Québec (RAMQ). Selon nos résultats, le profil de productivité est croissant et concave avec l’expérience. Le pic de productivité est atteint après 32 ans d’expérience pour les médecins à la rémunération mixte et 27 ans d’expérience pour les médecins à la rémunération à l’acte. Par ailleurs, en considérant la quantité d’actes et le nombre d’heures travaillées, nous observons que les médecins hommes sont plus productifs que les médecins femmes. En moyenne, les hommes médecins travaillent plus intensivement et plus d’heures que leurs homologues femmes. Il en résulte que l’effet de l’expérience est moins important pour les femmes. Mots-clés : Médecins, productivité, maximum de vraisemblance, troncature, genre, expérience
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise