Pour savoir comment effectuer et gérer un dépôt de document, consultez le « Guide abrégé – Dépôt de documents » sur le site Web de la Bibliothèque. Pour toute question, écrivez à corpus@ulaval.ca.
 

Publication :
Évolution culturelle et institutionnalisation de la Wicca au Québec de 1990 à 2010

En cours de chargement...
Vignette d'image

Date

2013

Direction de publication

Direction de recherche

Titre de la revue

ISSN de la revue

Titre du volume

Éditeur

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Numéro de revue

Résumé

Comment penser l’institutionnalisation religieuse à l’ère de la dérégulation du croire? Qui plus est, du point de vue de mouvances religieuses alternatives, partagent une déesse, quelques traditions et sont dépourvues d’un dogme commun? À travers l’exemple de la Wicca et à l’aide d’une approche néo-institutionnaliste, nous proposons un schéma basé sur les principes d’isomorphisme, axé sur des vecteurs clés de transformation des « nouveaux mouvements religieux ». Parmi les vecteurs externes, l’enregistrement, l’incorporation, et la prestation de services à la collectivité contribuent à ancrer la Wicca dans le « champ religieux » délimité par la régulation publique. À l’interne, la diffusion des courants et des pratiques, puis l’arrivée d’enfants structurent une communauté spirituelle. La Wicca se situe à l’interface d’une dynamique qualifiée de multiévolutive asychronique. Au Québec depuis les années 1960, la Wicca est une forme de sorcellerie contemporaine initialement pratiquée en petits groupes d’adultes indépendants, principalement anglophones. Elle était peu impliquée dans les activités de type communautaire, et les groupes avaient peu ou pas d’interactions avec la société environnante. Avec le temps, surtout au cours des années 1990 à 2010, la Wicca au Québec s’est transformée de l’apport de pratiquants bilingues et francophones, puis de pratiquants dits « solitaires ». Passant par l’apparition de bulletins païens allant à réseaux de communications entre les divers groupes et par la création de quelques centres communautaires, temples et organismes parapluie ce ne sont là que quelques exemples de transformation au sein de la Wicca québécoise et canadienne.

Description

Revue

DOI

URL vers la version publiée

Mots-clés

Citation

Licence CC

Type de document