Publication :
Cibler des déterminants de l'intention des infirmières et infirmiers à s'impliquer auprès des proches de donneurs d'organes potentiels

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2022
Direction de publication
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Introduction : La compréhension des facteurs qui influencent l'implication des infirmières auprès des proches de donneurs d'organes potentiels demeure limitée. Dans le présent contexte, cette implication se traduit notamment par le fait d'assurer une présence lors du constat du décès neurologique, être en mesure de répondre aux questions des proches, faire participer les proches aux soins de l'usager et d'identifier les besoins de la famille pour intégrer ces besoins au plan de soins. L'implication de l'infirmière dans le processus décisionnel en lien avec le don d'organes lui permet de développer son champ de pratique, son autonomie et sa confiance professionnelle afin d'améliorer les soins donnés aux proches de donneurs d'organes potentiels et de contribuer à une prise de décision libre et éclairée de la part des proches. Objectif : Cette étude visait à identifier les facteurs influençant l'intention des infirmières des soins intensifs à s'impliquer auprès des proches de donneurs d'organes potentiels afin d'orienter un programme d'intervention visant à promouvoir l'intention. Méthodologie : Un devis corrélationnel prédictif a été utilisé dans le cadre de cette étude transversale. Cette étude repose sur le modèle intégrateur de Godin et al. (2008), qui propose que l'intention d'effectuer un comportement serait prédite par trois regroupements de construits et par des construits indirects. Dans le cadre de ce mémoire, des tests de prédiction reliés au modèle de régression de l'intention ont été effectués sur les différents construits. Résultats : Les résultats suggèrent que l'intention de l'infirmière à s'impliquer auprès des proches de donneurs d'organes potentiels serait déterminée par l'attitude en lien avec les avantages et les inconvénients perçus ainsi que par la norme subjective, concept qui réfère à qui approuve le comportement. Conclusion : Les organisations de santé auraient avantage à promouvoir le rôle déterminant de l'infirmière auprès des proches de donneurs d'organes potentiels afin d'améliorer la qualité de l'expérience des proches pendant l'épisode de soins, encourager la prise de décision libre et éclairée des proches en lien avec la question du don d'organes et d'augmenter la confiance professionnelle de l'infirmière. Pour ce faire, l'expertise de l'infirmière doit être reconnue par son équipe de soins, son équipe interdisciplinaire et son gestionnaire.
Introduction: Our knowledge of factors that influence the involvement of nurses providing direct care to potential donors and their families remains limited. The involvement of nurses provides them with an opportunity to develop the scope of their practice, their autonomy, and their professional confidence to better take care of families of potential organ donors and to assist them in taking a free and inform decision regarding organ donation. Objective: The current study aims to better understand factors that influence the intent of intensive care nurses to get involved with family of potential organ donors and to identify areas on which an intervention program seeking to promote intention should focus. Method: This cross-sectional study uses non-experimental correlation estimates which aim to explore relationships among variables. This study is based on an integrated model that proposes that the intent for a behavior can be predicted by three groups of constructs and indirect constructs. The model's intent predictions were tested on constructs model. Results: The results of this study suggest that the intent of nurses to get involved with families of potential organ donors is determined by their attitude regarding the advantages and disadvantage they perceive and the subjective standard for behavior approval. Conclusion: Health care organizations would benefit from promoting the nurse's critical role with families of potential organ donors. This requires the health care team, the interdisciplinary team and managers to consider the critical role of nurses in the family's decision process regarding organ donation, which requires a nurse's active involvement.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document