Publication :
La perception de la collaboration école-famille des parents d'élèves victimisés par leurs pairs au primaire

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2016
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Ce mémoire vise à connaître la perception des parents de la collaboration école-famille principalement lorsque leur enfant est victime de violence à l’école primaire. Un total de 4 394 parents a complété le QSVE/parents (Beaumont Paquet et Leclerc, 2013). Les résultats révèlent que l’ensemble des parents a une perception positive de cette collaboration, mais elle est perçue plus positivement chez ceux ayant des enfants d’âge préscolaire comparativement à ceux de la fin du primaire. Les parents qui croient leur enfant victime de violence montrent cependant une perception plus négative de cette collaboration. Au primaire, c’est près de 20 % des parents qui ont dit avoir rapporté à l’école la victimisation de leur enfant au cours de l’année scolaire. Une relation significative a été observée entre le nombre de fois que les parents ont avisé l'école et leur niveau de satisfaction de l’accueil et de l’aide reçus par les intervenants scolaires. Même si la perception de la collaboration école-famille devient moins positive en fonction du nombre de fois que le parent a signalé cette victimisation, les résultats suggèrent que près de 40 % des parents qui ont signalé quatre fois et plus la victimisation de leur enfant au cours de l’année se sont dits satisfaits de l’aide reçue par l’école. Des pistes de réflexion sont finalement suggérées soulignant l’importance de pousser plus loin la réflexion sur les conditions facilitant la collaboration école-famille dans ce type de situation difficile.
This study aims to know the parents’ perception of school-family partnership mainly when their child is being victimized in primary school. A total of 4 394 parents completed the survey QSVE/parents (Beaumont et al., 2013). The results show that the majority of parents have a positive perception of this partnership, but it is perceived more positively by parents of preschoolers. However, those who believe their child is being victimized at school have a less positive perception of this partnership. In elementary school, nearly 20% of parents said they had reported their child’s victimization at school during the year. A significant relationship was observed between the number of times that parents have advised the school and their level of satisfaction regarding the support received by the school staff. Although the perception of school-family partnership becomes less positive depending on the number of times that the parent reported this victimization, the results suggest that nearly 40% of parents who reported it four times or more during the school year were satisfied with the assistance received by the school. Finally, suggestions emphasizing the importance to further reflect on the conditions that facilitate school-family partnership in such difficult circumstances are proposed.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise