Publication :
Implantation d'une innovation au sein d'une région rurale éloignée au Québec

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2015
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé

Introduction : La situation de l’accès, de la continuité et de la coordination des services de santé au Canada et au Québec est des plus préoccupantes. Pour contribuer à résoudre ces problématiques, l’élargissement des champs de pratique professionnels a été proposé. Lorsqu’il est question d’élargir le rôle des infirmières, la pratique infirmière avancée (PIA) est fréquemment abordée. Au Québec, ce n’est qu’en 2006 qu’un rôle associé à la PIA en première ligne a pu officiellement être mis en place, celui d’infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) (Durand, Allard, & Ménard, 2006). L’implantation du rôle d’IPSPL est récente et peut être conçue comme une innovation. Les difficultés liées à l'implantation des rôles de PIA font l’objet d’un consensus. Pour pallier à ces difficultés, il est proposé d’approfondir la compréhension de la façon dont les rôles de PIA sont implantés, et ce, en considérant les contextes. Encore peu de recherches s’intéressent au processus d’implantation du rôle d’IPSPL au Québec, et aucune n’est centrée sur le contexte rural éloigné. But : Cette recherche vise à comprendre le processus d'implantation du rôle d’IPSPL au sein d'une région rurale éloignée du Québec, à travers l’éclairage d’un cadre de référence intégrant les théories de la diffusion de l’innovation et des transitions. Méthode : Cette étude de trois cas se situe dans un paradigme pragmatique, avec des visées descriptive et explicative. Des stratégies de collecte de données mixtes ont été utilisées auprès de personnes provenant du contexte québécois, de la région ciblée et des cas (IPSP, médecins partenaires, DSI, DSP, gestionnaires, personnes soignées et leur famille). Résultats : L’implantation est un processus multidimensionnel, multifactoriel et évolutif. Le contexte, le déroulement, la compréhension, les acteurs et le temps sont des parties intégrantes de l’implantation et sont étroitement inter-reliés. Le déroulement de l’implantation et des transitions se produit simultanément. Discussion : Cette recherche a permis de mettre en lumière la raison pour laquelle le processus d’implantation du rôle d’IPSPL doit être considéré comme un processus complexe. Cette thèse contribue à éclairer la recherche axée sur l'efficacité en permettant de mieux comprendre les différentes composantes de l’implantation. Mots-clés : implantation, rôle, infirmière praticienne, première ligne, rural, éloigné, innovation, transition.


Background: Access, continuity and coordination of health care services in Canada and Quebec pose some challenges. To help address these issues, the expansion of professional roles has been proposed. When it comes to expanding the role of nurses, advanced practice nursing (APN) is frequently discussed. In Quebec, it was only in 2006 that this type of role could officially be put in place in primary care, the role of infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne which can be associated with the primary health care nurse practitioner (PHCNP) role (Durand et al., 2006). The implementation of the PHCNP role is recent and can be considered as an innovation. There is a strong consensus around the difficulties associated with the implementation of different types of APN roles. To overcome these difficulties, it is proposed to continue to deepen our understanding of how these roles are implemented in their context. Currently, a limited amount of research is focused in the implementation process of PHCNPs in Quebec and none is focused on rural and remote context. Purpose: This research aims to understand the implementation process of the PHCNP role in remote and rural Quebec, through the lens of a framework integrating the theories of innovation diffusion and transitions. Method: This study of three cases lies in a pragmatic paradigm, with descriptive and explanatory aims. Joint data collection strategies were used with people from the Quebec context, the context of the region and the three cases (PHCNP, physician partners, Director of Care, Director of Professional Services, managers, people that received care by an PHCNP and their families). Findings: The exploration of the implantation of PHCNP role as an innovation revealed that this process is multidimensional, multifactorial and adaptive, which links it to complex interventions. Context, process, understanding, human factors and time are closely interrelated integral parts of implementation. The process of implementation and that of transitions occur simultaneously. Discussion: This research helps to shed light on why the implementation process of the PHCNP role should be considered as a complex process. This thesis contributes to a better understanding of the implementation and contextual factors of this innovation, which in turn can inform research focused on efficiency. Keywords : Implementation, role, nurse practitioner, primary care, rural, remote, innovation, transition

Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
thèse de doctorat