Publication :
L'impact des dépenses publiques en sport sur les médailles olympiques: une analyse économétrique

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2017-07-20
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Presses de Sciences Po
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Chaque année, une part significative des dépenses gouvernementales est consacrée au sport de niveau professionnel ou amateur. Certains analystes affirment que ces investissements contribuent fortement au succès d’un pays aux Jeux olympiques (JO). Nous présentons une analyse économétrique du nombre de médailles obtenues aux JO. Nous introduisons l’investissement public en sport comme facteur potentiellement important du nombre de médailles remportées par un pays, en prenant soin de contrôler pour l’hétérogénéité inobservable des pays participants aux JO. Nous présentons, à notre connaissance, la première modélisation du succès olympique utilisant des spécifications de comptage (count data model) en panel estimées à l’aide de variables instrumentales et captant les caractéristiques individuelles et invariantes des nations. Selon les spécifications du modèle retenues, un pays aux caractéristiques moyennes aurait dû accroître son investissement de 72 à 94 millions de dollars, ceteris paribus, afin d’obtenir une médaille supplémentaire aux JO d’été de Londres en 2012.
Description
Revue
Revue Économique, Vol. 68 (4), 623–642 (2017)
DOI
10.3917/reco.684.0623
URL vers la version publiée
Mots-clés
Jeux olympiques , Coût des médailles olympiques , Modèle de Poisson , Modèle binomial négatif , Modèle de comptage à inflation de zéros , Modèle panel avec variables endogènes.
Citation
Type de document
article de recherche