Publication :
Évaluation et analyse des déterminants du comportement alimentaire et de l'environnement alimentaire reliés à la consommation des aliments riches en fer chez les enfants âgés de 6-23 mois au Sénégal

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2021
Direction de publication
Direction de recherche
Blaney, Sonia
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Au Sénégal, plus de sept enfants âgés de 6-59 mois sur dix souffrent d'anémie. Les pratiques d'alimentation des enfants sont également inadéquates dans le pays; ainsi, moins de la moitié des enfants âgés de 6-23 mois avaient consommé des aliments riches en fer (ARF) lors des journées visées par l’Enquête démographique et de santé de 2018. À Matam, région située au nord du Sénégal, 74% des enfants âgés de 6-59 mois souffrent d'anémie. Afin d’identifier les déterminants de la provision des ARF aux enfants âgés de 6-23 mois, nous avons effectué une étude transversale de janvier à juillet 2018 dans quatre localités de la région de Matam. Une version élargie de la théorie du comportement planifié a permis de vérifier, parmi les déterminants de l'environnement alimentaire et les facteurs psychosociaux associées aux mères, quels étaient les meilleurs prédicteurs de la provision des ARF aux enfants âgés de 6- 23 mois. Des entrevues avec les chefs de ménages et les mères d’enfants âgés de 6-23 mois ainsi que des méthodes d’observations directes et des discussions de groupe ont été utilisées pour évaluer les déterminants de l'environnement alimentaire. Les facteurs psychosociaux et l’intention des mères de fournir des ARF à leurs enfants ont été évalués au moyen d’un questionnaire avec pictogrammes développé et validé dans cette étude. Au total, 103 ménages ont été inclus dans la présente étude. Dans l'ensemble, 65% des mères avaient donné des ARF, principalement du poisson, à leurs enfants le jour précédent l'enquête. L’attitude (?=0,26; p = 0.015) et la norme subjective (? = 0,22; p = 0.047) étaient les facteurs psychosociaux associés à l’intention des mères de donner des ARF à leurs enfants. Par ailleurs, 64% des ménages étaient en situation d'insécurité alimentaire sévère. La disponibilité des aliments au niveau de la communauté et des ménages et le statut socioéconomique du ménage étaient les déterminants de l'insécurité alimentaire des ménages. L'âge de l'enfant (RC= 1,14, IC à 95% = 1,03 - 1,26, p = 0,012) et le score d'insécurité alimentaire du ménage (RC = 0,80, IC à 95% = 0,68 - 0,96, p = 0,014) étaient les principaux prédicteurs de la provision des ARF aux enfants âgés de 6-23 mois dans la présente étude. Les résultats obtenus au cours de la présente recherche pourront aider à mieux cibler les interventions en matière de changement de comportement afin d’assurer que dès l’âge de six mois, des aliments riches en fer soient offerts aux jeunes enfants dans la zone de l'étude.
In Senegal, more than seven out of ten children aged 6-59 months suffer from anemia. Moreover, child feeding practices are inadequate in the country; thus, less than half of children aged 6-23 months had consumed iron rich foods (IRF) during the days covered by the 2018 Demographic and Health Survey. In the region of Matam, located in north of Senegal, 74 % of children aged 6-59 months suffer from anemia. In order to assess factors underlying the provision of IRF to children aged 6-23 months, we conducted a cross-sectional study from January to July 2018 in four localities of the Matam region. An extended version of the theory of planned behaviour was used to assess, amongst the determinants of food environment and the psychosocial factors of mothers, which were the best predictors of the provision of IRF to children aged 6-23 months. Interviews with heads of households and mothers of children as well as direct observation methods and focus group discussions were used to assess the determinants of food environment. Psychosocial factors and mothers' intention to provide IRF to their children were assessed using a questionnaire with pictograms developed and validated in this study. A total of 103 households were included in this study. Overall, 65% of mothers had given IRF, mainly fish, to their children the day before the survey. Attitude (? = 0.26; p = 0.015) and subjective norm (? = 0.22; p = 0.047) were the psychosocial factors associated with mothers' intention to provide IRF to their children. Furthermore, 64% of households were severely food insecure. Food availability at the community and household level as well as socioeconomic status of the household were the determinants of household food insecurity. Child's age (OR = 1.14, 95% CI = 1.03 - 1.26, p = 0.012) and household food insecurity score (OR = 0.80, 95% CI % = 0.68 - 0.96, p = 0.014) were the main predictors of the provision of IRF to children aged 6-23 months in the present study. The results obtained during the current research may help to better target behaviour change interventions by ensuring that from the age of six months, iron rich foods are offered to young children in the study setting.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
thèse de doctorat