Publication :
Albert Gleizes, théoricien du cubisme (1912-1924)

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2022
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Le présent mémoire porte sur les écrits théoriques du peintre français Albert Gleizes (1881-1953) publiés entre 1912 et 1924. Figure de proue du cubisme dès 1911, l'artiste s'implique activement à la diffusion de ce mouvement avant et après la Première Guerre mondiale. Il participe en outre à plusieurs expositions avec d'autres cubistes, mais multiplie aussi la rédaction de textes explicatifs sur ce courant. Si, dans l'historiographie de la mouvance cubiste, les recherches sur cet artiste ont mis en lumière l'évolution de sa pratique picturale, celles-ci ont jusqu'à présent peu documenté ses écrits. L'objectif de cette étude est d'approfondir la connaissance sur Gleizes théoricien du cubisme. La recherche vise à illustrer l'évolution de la pensée de l'auteur; des débuts du mouvement cubiste jusqu'à son prolongement au début des années 1920. Les analyses portent sur ses trois principaux ouvrages : Du « Cubisme » (1912), Du Cubisme et des moyens de le comprendre (1920) et La Peinture et ses lois, ce qui devait sortir du cubisme (1924). Le but sera de faire ressortir les changements qui s'opèrent sur le plan théorique, d'observer le développement de sa carrière de théoricien et de faire valoir l'impact de ses écrits dans les milieux artistiques de l'époque.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise