Publication :
Cadrer la beauté : recherche-action par l'art, engagement et agentivité dans l'espace public de Limoilou

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2019
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Ce mémoire rend compte d’une recherche-action par l’art effectuée dans l’espace public de Limoilou, un quartier de la ville de Québec. Depuis quelques décennies, des transformations économiques et sociales importantes participent à un processus d’embourgeoisement de Limoilou. Toutefois, à la différence de plusieurs autres quartiers de villes occidentales contemporaines qui expérimentent un processus similaire, Limoilou est le théâtre de nombreuses activités, mobilisations et manifestations d’origine citoyenne et communautaire. Porter un regard sur celles-ci met en lumière l’engagement et l’agentivité d’une communauté de nouveaux résidents qui luttent dans et pour l’espace urbain. Leurs luttes visent à garder l’initiative des projets d’animation et à garder le pouvoir sur l’aménagement de l’espace public de Limoilou. Réalisés avec des résidents de cette communauté, les processus de création de deux projets, l’un artistique et l’autre d’urbanisme tactique, ont rendu visible un imaginaire commun se traduisant dans l’action collective. Dans une perspective théorique critique, leur analyse a aussi dévoilé les effets des dimensions structurelles globales sur l’action locale tout en démontrant les adaptations créatives de cette communauté face à ceux-ci. Cette recherche propose donc des pistes de réflexions pour aborder les nouvelles formes d’initiatives en espace public urbain. Mots-clés : Limoilou, Anthropologie urbaine, Recherche-action par l’art, Espace public, Agentivité, Engagement citoyen, Art public, Urbanisme tactique, Embourgeoisement.
This master’s thesis reports on an arts-based action research implemented in the public space of Limoilou, a Quebec City neighborhood. In recent decades, major economic and social transformations have led to a gentrification process in Limoilou. However, unlike many other neighborhoods in contemporary Western cities which are going through similar processes, Limoilou is the scene of many civil and community activities, demonstrations and protests. Analyzing them highlights the commitment and agency of a community of new residents struggling for power over urban space. The aim of their struggles is to remain the initiators of the projects and to keep the power over the development of the Limoilou public space. Implemented with the residents of this community, the process of creating two projects (one artistic and the other one based on tactical urbanism) has made visible a common imaginary translated into collective action. In a critical theoretical perspective, our analysis also uncovered the effects of global structural dimensions on local action while demonstrating the community's creative adaptations to them. This research therefore proposes avenues for reflection to address new forms of urban public space initiatives. Keywords: Limoilou, Urban anthropology, Arts based action-research, Public space, Agency, Civic engagement, Public art, Tactical urban planning, Gentrification.
Description
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise