Publication :
La liaison ferroviaire Chine-Kirghizstan-Ouzbékistan : un tortueux chemin

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2021-03-24
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
IRIS presse
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Conçu depuis 1996, le projet de construction du chemin de fer Chine-Kirghizstan-Ouzbékistan, reliant l’Ouest du Xinjiang à l’Asie centrale via le Kirghizstan, reste encore en suspens. Malgré l’importance de cette connexion ferroviaire pour les pays concernés et les demandes massives d’infrastructures en Asie centrale, des désaccords fondamentaux, comme le tracé de la ligne au Kirghizstan, le montage financier et l’écartement des voies, freinent l’avancée du projet. Or cette liaison ferroviaire est stratégique pour la Chine dans ses projets de développement d’interconnexions vers le Moyen-Orient d’une part, et afin de fluidifier les flux de marchandises d’autre part.
Engineered to connect Western Xinjiang to Central Asia through Kyrgyzstan, since 1996, the China-Kyrgyzstan-Uzbekistan railway project remains outstanding. Despite its importance for the three countries and a massive demand for infrastructures in Central Asia, fundamental disagreements have slowed down this project. This rail link however is highly strategic for China to both interconnect the Middle East as well as simplify trade.
Description
Revue
Revue internationale et stratégique, Vol. 1 (121), 39-50 (2021)
DOI
10.3917/ris.121.0039
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
article de recherche