Publication :
Situation des autochtones urbains au Canada : estimation de la discrimination

En cours de chargement...
Vignette d'image
Date
2016
Direction de publication
Direction de recherche
Titre de la revue
ISSN de la revue
Titre du volume
Éditeur
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Numéro de revue
Résumé
Les problèmes sociaux, financiers et familiaux vécus par les Autochtones ont des conséquences majeures sur l'économie publique canadienne. Les études sont néanmoins déficientes concernant les Autochtones vivant dans de grands centres urbains. Dans ce mémoire, nous tentons de quantifier, à partir du revenu, la discrimination envers les Autochtones vivant dans une grande ville canadienne. Le but principal est à savoir s'il existe une discrimination envers les Autochtones qui peut expliquer l'écart dans le revenu par rapport aux autres canadiens. Pour tenter d'évaluer cette discrimination potentielle, nous utilisons des méthodes d'appariements ainsi que différentes variantes de la décomposition Oaxaca-Blinder. À partir de notre échantillon de 5115 individus, dont 2614 Autochtones, les résultats indiquent que l'écart dans le revenu des Autochtones et des Non-autochtones est expliqué à 72,2% (Décomposition Oaxaca-Blinder de Base), 49,2% (Décomposition Oaxaca-Blinder avec pondération Reimers) et 50,9% (Décomposition Oaxaca-Blinder détaillée et pooled) par la composante captant la différence dans les caractéristiques observables, alors que le reste est expliqué par des rendements marginaux inférieurs sur les caractéristiques observables, qui peut aussi correspondre à de la discrimination. Les résultats suggèrent donc la présence de discrimination envers les Autochtones qui serait supérieure à celle que vivent les femmes sur le marché du travail.
The social, financial and domestic difficulties undergone by the Aboriginals have major consequences on the Canadian public economy. Although, there is a lack of studies concerning the Aboriginals living in urban areas. In this thesis, we attempt, according the income, to quantify the discrimination against the Aboriginals living in a major Canadian city. The main objective is to be informed of any form of discrimination against the Aboriginals explaining the gap between them, and the rest of the Canadian population. In an attempt to evaluate this potential discrimination, we use matching and decomposition methods. According to our sample of 5115 individuals, of which there is 2614 Aboriginals, the results suggest that the gap in the income between the Aboriginals and the Non-aboriginals is explained between 50% and 75% by the component evaluating the difference in the characteristics, while the difference is explained by the one evaluating the gap in the marginal returns on these characteristics. The last one is similar to a component estimating the discrimination. Therefore, the results show that there is discrimination against the Aboriginals which would be higher to the one against women in the labour market.
Description
Tableau d'honneur de la Faculté des études supérieures et postdoctorales, 2015-2016
Revue
DOI
URL vers la version publiée
Mots-clés
Citation
Type de document
mémoire de maîtrise