Une période de maintenance est prévue mardi 27 février 2024 entre 8h et 10h. Le service CorpusUL ne sera pas disponible pendant cette période. // A maintenance period is planned on Tuesday February 27st 2024 between 8am and 10am. CorpusUL will be unavailable during this time.
Pour savoir comment effectuer et gérer un dépôt de document, consultez le « Guide abrégé – Dépôt de documents » sur le site Web de la Bibliothèque. Pour toute question, écrivez à corpus@ulaval.ca.
 

Personne :
Lampron, Jacinthe

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Lampron

Prénom

Jacinthe

Affiliation

École de psychologie, Faculté des sciences sociales, Université Laval

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf11869469

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • PublicationAccès libre
    Comportements sexualisés problématiques chez les enfants : facteurs étiologiques et perspective longitudinale
    (2013) Lampron, Jacinthe; Ensink, Karin
    La présente thèse vise à explorer les comportements sexualisés problématiques (CSP) chez les enfants selon deux perspectives : l'étiologie et la persistance. Pour ce faire, deux études empiriques ont été réalisées. La première étude a exploré les antécédents d'agression sexuelle, le genre et les facteurs psychosociaux dans le développement des CSP chez 316 enfants de 2 à 12 ans. Plus spécifiquement, cette étude a comparé les enfants présentant des CSP sans antécédent d'agression sexuelle (SAS) et avec agression sexuelle (AS) par rapport à la fréquence de CSP, à l'intériorisation, à l'extériorisation et au genre. Cette étude visait aussi à déterminer quels facteurs de risques psychosociaux étaient plus susceptibles de prédire les CSP chez les enfants sans antécédent d'agression sexuelle en évaluant si les mêmes facteurs pouvaient prédire les CSP chez les garçons et chez les filles. Les résultats ont fait ressortir que le groupe d'enfants ayant des CSP SAS présente des niveaux cliniques d'intériorisation et d'extériorisation. Des différences entre le groupe AS et SAS ont également été relevées. Notamment, le groupe AS présente davantage de CSP et d'extériorisation que le groupe SAS. Des différences de genre ont été soulevées dans le groupe SAS avec les filles qui présentent des niveaux de CSP et de psychopathologies plus sévères que les garçons. Dans le groupe AS, aucune différence entre les genres n'a été rapportée. De plus, les résultats ont fait ressortir que chez les enfants sans antécédent d'agression sexuelle, les bris de frontières dans la famille, la séparation des parents, la qualité des relations sociales ainsi que la violence physique ressortent comme prédisant une part significative de la variance des CSP. Des différences entre les genres sont ressorties dans les facteurs pouvant prédire les CSP. Chez les filles, ce sont les bris de frontières dans la famille de même que la violence physique qui prédisent les CSP, alors que chez les garçons, c'est plutôt la qualité des relations sociales, le fait d'être témoin de rapports sexuels des parents ainsi que la séparation des parents qui expliquent les CSP. Cette étude fait ressortir l'importance de considérer les genres séparément chez les enfants SAS dans l'étude des CSP et d'investiguer l'existence d'effets d'interactions avec différentes conditions de vie. La seconde étude vise à évaluer l'évolution des CSP dans un intervalle d'environ 2 ans et d'évaluer, parallèlement, les trajectoires de psychopathologies. Des sous-groupes d'enfants sont également identifiés par rapport à différentes trajectoires de CSP, à savoir si les CSP se maintiennent, augmentent ou diminuent et si certains facteurs de risque psychosociaux peuvent prédire l'appartenance à une trajectoire. Les résultats ont montré que les CSP dans le groupe symptomatique diminuent significativement avec le temps. Le niveau de CSP, d'intériorisation et d'extériorisation se maintiennent néanmoins à un niveau clinique ou à la frontière de ce seuil aux deux temps de mesure. De plus, une analyse de groupement a fait ressortir trois trajectoires de CSP : une trajectoire stable qui maintient un haut niveau de CSP, une trajectoire descendante où les enfants montrent une rémission complète, ainsi qu'une trajectoire d'enfants asymptomatiques chez qui les comportements sexualisés se maintiennent à un niveau sous-clinique aux deux temps de mesure. Les résultats montrent également que davantage d'extériorisation et un plus grand pourcentage de fille sont rapportés chez les enfants qui maintiennent de hauts niveaux de CSP par rapport à ceux qui montrent une rémission. Cette étude a permis de faire ressortir différentes trajectoires de CSP et soulève la question de la vulnérabilité accrue des filles pour le maintien à long terme des CSP