Personne :
Germain, Alexandra

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Germain
Prénom
Alexandra
Affiliation
Université Laval. Département de géologie et de génie géologique
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf11932423
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 5 sur 5
  • Publication
    Accès libre
    Field performance of four vibrating-wire piezometer installation methods
    (National Research Council of Canada, 2022-01-12) Young, Nathan Lee; Locat, Pascal; Locat, Ariane; Lemieux, Jean-Michel; Locat, Jacques; Mony, Laura; Leroueil, Serge; Demers, Denis; Germain, Alexandra
    Vibrating wire piezometers provide a number of advantages over the traditional hydraulic piezometer design. There are many methods and configurations for installing vibrating-wire piezometers, with the most common being: single piezometers in sand packs (SP), multilevel piezometers in sand packs (MLSP), and fully-grouted multilevel piezometers using either bentonite (FGB) or cement-bentonite grout (FGCB). This study assesses the performance of these four different installation methods for vibrating wire piezometers at a field site possessing complex stratigraphy, including glacial and marine sediments. Pore pressure data recorded between December 2017 and July 2019 were analyzed to accomplish this objective. Data indicate that SP, MLSP, and FGB piezometers performed well. This determination is based on the fact that piezometers installed at the same depth with these arrangements recorded similar pressure variations that were coherent with the hydrogeological setting. Of the two fully-grouted installations using cement-bentonite grout, one installation failed completely due to a hydraulic short circuit, caused either by shrinkage of the grout or flow occurring along the wires of the embedded instruments. While the FGB-type piezometers used in this study worked correctly, the lack of standard methods concerning both the construction of fully-grouted piezometers is concerning. Furthermore, the lack of a standard method for mixing cement-bentonite grout likely contributed to the failure of the FGCB installations. Thus, due to the lack of guidance for both construction and grout preparation, the use of a bentonite grout removes a degree of uncertainty when fully-grouted installation techniques are used.
  • Publication
    Accès libre
    Hydrogeology of a complex Champlain Sea deposit (Quebec, Canada) : implications for slope stability
    (National Research Council of Canada, 2020-11-25) Young, Nathan Lee; Locat, Pascal; Delottier, Hugo; Cloutier, Catherine; Locat, Ariane; Lemieux, Jean-Michel; Fortier, Philippe; Locat, Jacques; Leroueil, Serge; Demers, Denis; Germain, Alexandra
    The thick sequences of marine clayey deposits which blanket the St. Lawrence Lowlands in south-eastern Canada are highly susceptible to landslides. With 89% of the population of the Province of Quebec living in this region, improving our understanding of the mechanisms causing landslides in these sediments is a matter of public security. To accomplish this goal, instruments were deployed at a field site in Sainte-Anne-de-la-Pérade, Quebec, Canada to monitor atmospheric, soil, and groundwater conditions. Field and laboratory measurements of soil geotechnical and hydraulic properties were also performed. Results indicate that the groundwater and pore pressure dynamics at the site cannot be explained using simplified site conceptual models. Further analysis indicates that groundwater dynamics and pore pressures in the massive clay deposits on-site are determined by (i) the highly-heterogeneous nature of the local geological materials (ii) the contrasting hydraulic and geotechnical properties of these materials, (iii) the presence of two unconfined aquifers at the site, one surficial and one at depth, and (iv), the presence of the Sainte-Anne River. These results were used to create a new conceptual model which illustrates the complex groundwater flow system present on site, and shows the importance of including hydrogeologic context in slope stability analysis.
  • Publication
    Accès libre
    Étude de l'infiltration et des variations verticales de la pression interstitielle dans un massif argileux
    (2019) Germain, Alexandra; Lemieux, Jean-Michel
    La vallée du Saint-Laurent est caractérisée par la présence d’argiles marines post-glaciaires susceptibles aux glissements de terrain. Un des facteurs responsables pour le développement des glissements de terrain est l’augmentation des pressions interstitielles dû à l’infiltration importante de l’eau dans le sol, ce qui réduit la contrainte effective du sol. Cette étude vise à comprendre la réponse des pressions interstitielles aux événements climatiques dans les dépôts argileux, ce qui permettra une meilleure compréhension des mécanismes qui entrainent les glissements de terrain et permettra d’aider à réduire leur impact. Le site d’étude est un terrain plat situé à Sainte-Anne-de-la-Pérade. La stratigraphie est caractérisée par la présence de deux couches argileuses, en alternance avec des couches de sable et de silt. Le site a été instrumenté à haute résolution spatiale et temporelle afin d’obtenir les données des conditions climatiques et les conditions hydrogéologiques et géotechniques du sol. Des essais ont aussi été réalisés en laboratoire et sur le terrain afin d’obtenir les propriétés géotechniques et hydrodynamiques des différentes couches de sol. Puis, une compensation barométrique par régression linéaire été appliquée pour les données de pressions interstitielles. Les résultats obtenus ont permis de réaliser des simulations afin de tenter de reproduire les données du site d’étude. L’interprétation des résultats a permis d’établir en premier lieu l’effet du climat sur l’infiltration de l’eau, qui dépend des précipitations, de la température et du gel du sol. Puis, les mécanismes responsables des variations de pressions interstitielles ont été identifiés, soit le climat, les propriétés des couches de sol ainsi que la rivière Sainte-Anne à proximité. L’interprétation des données et des simulations a permis de produire un modèle conceptuel représentant l’écoulement de l’eau souterraine. Finalement, le potentiel de glissement de terrain a été évalué pour le site et a été jugé faible dans les conditions actuelles.
  • Publication
    Accès libre
    Portrait des ressources en eau souterraine des îles de la Madeleine : atlas hydrogéologique
    (Université Laval. Département de géologie et de génie géologique, 2022-06-01) Lemieux, Jean-Michel; Germain, Alexandra; Tremblay, Yohann; Gatel, Laura; Arbour, Guillaume; Coulon, Cécile; Dupuis, J. Christian
    L’eau souterraine constitue l’unique source d’approvisionnement en eau potable des îles de la Madeleine. Elle est vulnérable à l’intrusion d’eau salée qui provient de la mer et aux nombreuses activités humaines qui peuvent avoir un impact sur la quantité ou la qualité de la ressource. Les changements climatiques pourraient aussi influer sur la disponibilité future de cette ressource. Une connaissance accrue sur l’eau souterraine et les aquifères qui la contiennent est nécessaire pour la mise en place de mesures de protection et de gestion durable de la ressource. La présente étude établit le Portrait des ressources en eau souterraine des îles de la Madeleine en recensant d’abord l’ensemble des connaissances existantes sur les eaux souterraines du territoire d’étude. Des données complémentaires de terrain ont ensuite été acquises. L’ensemble des informations récoltées ont enfin été intégrées et interprétées en format cartographique, principalement à l’aide d’une approche méthodologique basée sur la modélisation numérique des écoulements. Les aquifères au potentiel d’exploitation moyen à très élevé, composés principalement de grès, ont été identifiés. Ceux-ci contiennent la presque totalité de l’eau souterraine qui est actuellement exploitée et constituent la réserve principale en eau douce disponible pour les besoins futurs. Cette eau est de très bonne qualité et peut souvent être distribuée sans traitement particulier. Les aires d’alimentation de ces aquifères correspondent aux territoires qui devraient être ciblés par les mesures de protection et de gestion de la ressource. La consommation annuelle en eau douce est faible comparativement à la réalimentation annuelle des aquifères. Ainsi, la quantité d’eau contenue dans les aquifères suffit aux besoins en eau potable actuels. Les ressources en eau souterraine et les réseaux d'exploitation actuels semblent suffisants pour les besoins futurs de la municipalité selon les projections en 2050 de la hausse de la consommation et de la diminution du volume d’eau disponible causée par les changements climatiques.
  • Publication
    Accès libre
    Portrait des ressources en eau souterraine des îles de la Madeleine : rapport scientifique
    (Université Laval Département de géologie et génie géologique, 2022-03-01) Lemieux, Jean-Michel; Germain, Alexandra; Tremblay, Yohann; Gatel, Laura; Arbour, Guillaume; Coulon, Cécile; Dupuis, J. Christian
    L’eau souterraine constitue l’unique source d’approvisionnement en eau potable des îles de la Madeleine. Elle est vulnérable à l’intrusion d’eau salée qui provient de la mer et aux nombreuses activités humaines qui peuvent avoir un impact sur la quantité ou la qualité de la ressource. Les changements climatiques pourraient aussi influer sur la disponibilité future de cette ressource. Une connaissance accrue sur l’eau souterraine et les aquifères qui la contiennent est nécessaire pour la mise en place de mesures de protection et de gestion durable de la ressource. La présente étude établit le Portrait des ressources en eau souterraine des îles de la Madeleine en recensant d’abord l’ensemble des connaissances existantes sur les eaux souterraines du territoire d’étude. Des données complémentaires de terrain ont ensuite été acquises. L’ensemble des informations récoltées ont enfin été intégrées et interprétées en format cartographique, principalement à l’aide d’une approche méthodologique basée sur la modélisation numérique des écoulements. Les aquifères au potentiel d’exploitation moyen à très élevé, composés principalement de grès, ont été identifiés. Ceux-ci contiennent la presque totalité de l’eau souterraine qui est actuellement exploitée et constituent la réserve principale en eau douce disponible pour les besoins futurs. Cette eau est de très bonne qualité et peut souvent être distribuée sans traitement particulier. Les aires d’alimentation de ces aquifères correspondent aux territoires qui devraient être ciblés par les mesures de protection et de gestion de la ressource. La consommation annuelle en eau douce est faible comparativement à la réalimentation annuelle des aquifères. Ainsi, la quantité d’eau contenue dans les aquifères suffit aux besoins en eau potable actuels. Les ressources en eau souterraine et les réseaux d'exploitation actuels semblent suffisants pour les besoins futurs de la municipalité selon les projections en 2050 de la hausse de la consommation et de la diminution du volume d’eau disponible causée par les changements climatiques.