Personne :
Duval, Stéphanie

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Duval

Prénom

Stéphanie

Affiliation

Université Laval. Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf11862898

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • PublicationAccès libre
    La qualité des interactions en classe de maternelle et les fonctions exécutives des enfants âgés de cinq ans
    (2015) Duval, Stéphanie; Pagé, Pierre; Bouchard, Caroline
    L’objectif général de cette thèse vise à examiner le lien entre la qualité des interactions en classe de maternelle et les fonctions exécutives [FE] des enfants âgés de cinq ans. De manière plus précise, elle se compose de trois objectifs spécifiques, lesquels correspondent aux trois articles de la thèse. Le premier objectif, abordé dans le premier article, consiste à étudier, de façon théorique, les facteurs d’influence liés aux FE des enfants âgés de cinq ans. Trois avenues prometteuses dans l’étude des FE sont proposées, dont l’hypothèse selon laquelle la qualité des interactions en classe serait liée au fonctionnement exécutif de l’enfant. Le second objectif de la thèse vise à étudier les pratiques observées en classe et les pratiques déclarées par les enseignantes sur la qualité des interactions en classe, à partir d’un même cadre de référence : le Classroom Assessment Scoring System [CLASS] (Pianta, LaParo, & Hamre, 2008), composé de trois domaines (le soutien émotionnel, l’organisation de la classe et le soutien à l’apprentissage). D’abord, des observations ont été réalisées dans chacune des classes (pratiques observées), et des entrevues semi-dirigées ont ensuite été menées auprès de 12 enseignantes (pratiques déclarées). Les données montrent notamment que le soutien à l’apprentissage détient le plus faible score de qualité (pratiques observées), en plus d’être rarement évoqué dans le discours des enseignantes (pratiques déclarées). Le troisième objectif de cette thèse est celui d’étudier empiriquement le lien entre la qualité des interactions en classe et les FE des enfants de cinq ans. L’échantillon à l’étude se compose de 118 enfants (70 filles et 48 garçons). Les résultats montrent que le soutien émotionnel exerce une influence positive sur la MdT et l’inhibition cognitive de l’enfant. Contrairement à ce qui était attendu, le soutien à l’apprentissage est négativement relié à la MdT de l’enfant de cinq ans. Or, les résultats dévoilent que la majorité des enfants qui se trouvent dans les classes où le soutien à l’apprentissage est faible proviennent de familles où le revenu familial brut et le niveau de scolarité du parent sont plus élevés. De telle sorte que les caractéristiques familiales atténuent la relation entre le soutien à l’apprentissage et les FE des enfants. Ces données permettent d’anticiper la présence d’un effet modérateur des caractéristiques familiales sur les FE de l’enfant qui pourra faire l’objet d’autres études. Les résultats de cette thèse pourront aussi être utilisés comme un tremplin afin d’améliorer la qualité des interactions en classe de maternelle, dans l’optique de mieux soutenir les FE de l’enfant, deux éléments qui prédisent sa réussite éducative.