Personne :
Gadais, Tegwen

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Gadais
Prénom
Tegwen
Affiliation
Université Laval. Faculté des sciences de l'éducation
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf11859410
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 2 sur 2
  • Publication
    Accès libre
    Influence d'une stratégie d'intervention sur la pratique d'activités physiques d'élèves de sexes et de milieux socio-économiques différents
    (2014) Gadais, Tegwen; Gagnon, Jocelyn; Nadeau, Luc
    Ce projet de recherche comporte deux études qui permettent d’analyser l’influence du programme « Pentathlon en équipe » sur la pratique d’activités physiques d’élèves de sexes et de milieux socio-économiques différents. Le Pentathlon en équipe est un programme de stimulation à la pratique de d'activités physiques qui a été développé au Département d'éducation physique de l'Université Laval. Dans la première étude, nous avons vérifié l’efficacité du programme avec des élèves de sexes et de milieux socio-économiques différents. Pendant six semaines, le programme a été implanté auprès de 42 filles et 62 garçons de 5ième et 6ième années dans des écoles primaires de la région de Québec appartenant à trois milieux socio-économiques. Des groupes contrôles (N=99) ont servi de comparatifs pour l’étude. Les résultats ont démontré que la majorité des jeunes (77%) ont été « actifs » pendant l’implantation du Pentathlon en équipe, indépendamment de leur sexe ou leur milieu socio-économique d’origine. Ces résultats sont nettement supérieurs à ceux des enquêtes sur l’activité physique des jeunes. Dans la seconde étude, nous nous sommes intéressés aux raisons qui expliquent que certains jeunes demeurent « peu actifs » malgré leur participation au Pentathlon en équipe alors que d’autres profitent de ce programme pour devenir « actifs » et augmenter substantiellement leur pratique d’activités physiques. Un questionnaire a été administré aux élèves pour recueillir leurs perceptions à propos de leur pratique d’activités physiques et de leur participation au Pentathlon en équipe. Les résultats ont permis d’identifier que ce sont des facteurs individuels tels que aimer faire de l’activité physique; déjà faire de l’activité physique; être habile dans plusieurs activités; avoir du temps disponible pour pratiquer qui aident le plus les élèves à faire davantage d’activité physique. Ce sont également des facteurs individuels (manque d’équipement, manque de temps) qui limitent le plus les élèves. De plus, il semble que des caractéristiques du Pentathlon en équipe comme le fait d’être en équipe, le fait de devoir écrire ses épisodes quotidiennement, le vaste répertoire d’activités disponibles, sont des éléments favorables pour aider les élèves à faire davantage d’activité physique. Enfin, des facteurs environnementaux sociaux et physiques tels que le support de la famille, de la communauté ou encore les installations sportives à proximité sont également des éléments importants mais plus négligeables pour influencer la pratique d’activités physiques des jeunes qui participent à un Pentathlon en équipe.
  • Publication
    Accès libre
    Description de la pratique et du niveau de connaissance liés à la compétence "adopter un mode de vie sain et actif" des participants à un pentathlon en équipe
    (2010) Gadais, Tegwen; Nadeau, Luc
    L'objectif de cette étude était de décrire le niveau de pratique et le niveau de connaissance des élèves par rapport à un programme de stimulation à la pratique de l'activité physique ("Pentathlon en équipe") pour adopter un mode de vie sain et actif. Le Pentathlon en équipe est un programme développé au Département d'éducation physique de l'Université Laval. Il constitue une véritable ressource mise en oeuvre pour développer la compétence de l'école québécoise (MEQ, 2001a) "Adopter un mode de vie sain et actif". Une analyse de la participation et des comportements de quatre groupes d'élèves (n=98) de 5ième et 6ième années du primaire, pendant et après le programme a été effectuée pour tenter de comprendre si celui-ci a eu des effets sur les comportements, compétences et connaissances des élèves en matière de santé liées à leur pratique d'activités physiques. Le recueil de données quantitatives nous a fourni des renseignements sur la durée, la diversité, l'intensité et la fréquence de pratique d'activités physiques des élèves. Les réponses au questionnaire de fin de programme nous ont permis de vérifier les liens possibles entre le niveau de connaissances des élèves et leur niveau de pratique. Cette cueillette de données échelonnée sur un total de quatre mois (septembre à décembre 2007), aura été planifiée de la façon suivante : huit semaines (programme Pentathlon), deux semaines (dégagement sans programme), trois semaines (recueil de données sans programme). Les résultats démontrent que le programme stimule la pratique de la majorité des participants. Ces constatations s'illustrent à travers une augmentation de la fréquence, de l'intensité, de la durée et moindrement de la diversité des activités physiques pratiquées. Les analyses démontrent également que les élèves demeurent actifs après avoir participé au programme mais ne nous permettent pas d'affirmer que les savoirs et le niveau de connaissances des participants possèdent un lien direct et unique avec leur niveau de pratique. Cette recherche a cependant permis de préciser le niveau d'efficacité du programme Pentathlon en équipe et d'ouvrir des pistes de réflexion intéressantes autour de l'évaluation de la compétence "Adopter un mode de vie sain et actif", ainsi que sur des pistes futures à entreprendre pour améliorer le fonctionnement de ce programme.