Personne :
Mbemba, Gisèle Irène Claudine

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Mbemba
Prénom
Gisèle Irène Claudine
Affiliation
Santé communautaire, Faculté des sciences infirmières, Université Laval
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf11916045
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • Publication
    Accès libre
    Les technologies de l'information et de la communication (TIC) et le travail des professionnels de la santé en zones rurales et éloignées dans les pays en développement : cas du Mali
    (2018) Mbemba, Gisèle Irène Claudine; Hamelin-Brabant, Louise; Gagnon, Marie-Pierre
    L’expansion de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les systèmes de santé permet à un nombre croissant de professionnels de la santé des pays en développement d’utiliser ces TIC dans les zones rurales afin de faciliter leur tâche quotidienne et d’offrir de meilleurs soins de santé à la population. Cependant, les études portant sur l’impact de l’utilisation des TIC sur le travail des professionnels de la santé en zones rurales dans les pays en développement sont rares. Cette recherche en deux volets avait pour objectifs : 1) d’explorer l’évolution des perceptions liées au recrutement et à la rétention des professionnels de la santé dans les quatre centres de santé de district au Mali qui ont implanté la télésanté dans le contexte du projet Equi-Reshus; 2) d’identifier les variables influençant l’impact perçu de la télésanté sur le recrutement et la rétention des professionnels de la santé dans ce contexte; et 3) d’explorer les perceptions des professionnels de la santé relatives à l’implantation et à l’utilisation de la télésanté de même qu’au niveau de motivation et de satisfaction dans le cadre de leur travail en zones rurales et éloignées au Mali. Un devis descriptif corrélationnel et exploratoire a été utilisé pour l’ensemble de cette recherche. Concernant le premier volet, ayant trait à l’influence du projet de télésanté sur le recrutement et la rétention des professionnels de la santé en zones rurales au Mali, une étude longitudinale a permis de recueillir les perceptions de 16 participants qui ont rempli le questionnaire au temps 1 (T1) et au temps 2 (T2). L’analyse des données était basée sur des statistiques descriptives générales pour des échantillons appariés au T1 et au T2, pour les deux variables dépendantes et les dix variables indépendantes, ainsi que des tests statistiques pour détecter les différences entre T1 et T2. S’agissant du deuxième volet de cette recherche, soit l’utilisation et les perceptions de la télésanté par les professionnels de la santé des zones rurales au Mali, 17 participants ont été interrogés. Une analyse thématique de contenu, basée sur les éléments du cadre conceptuel de l’étude a été entreprise pour dégager les principaux thèmes. Les résultats relatifs au premier volet ont montré que la variable « accès aux TIC » a évolué, du fait que plusieurs professionnels de la santé ont pu se servir des outils informatiques, tandis que le nombre d’utilisateurs des outils de télésanté n’a pas augmenté. Nous avons également pu constater que les professionnels de la santé participant au projet ont été informés de la disponibilité de la télésanté dans les centres, mais que peu d’entre eux étaient formés pour s’en servir. De plus, nos résultats ont montré que les changements de perceptions n’ont pas significativement évolué entre T1 et T2. Concernant le deuxième volet, nos résultats soulignent que l’implantation et l’utilisation des TIC par les professionnels de la santé sont confrontées à des problèmes qui peuvent être surmontés, en l’occurrence, la formation du personnel, la disponibilité du matériel, l’accessibilité aux sources énergétiques et à internet. En dépit de cela, plusieurs avantages liés à l’utilisation des TIC par les professionnels de la santé ont été soulignés. Ces avantages sont pour la plupart ceux identifiés comme facteurs de recrutement et de rétention dans le modèle de référence. Ainsi, nos résultats ont montré que les perceptions des professionnels de la santé soutenaient que l’accessibilité aux TIC ou à la télésanté pourrait favoriser leur recrutement et leur rétention en zones rurales et éloignées. En somme, les résultats de cette étude montrent comment l’utilisation des TIC dans les systèmes de santé des pays en développement se heurte encore à des difficultés, malgré l’adoption de celles-ci par les professionnels de la santé. Il est donc nécessaire et urgent que les autorités sanitaires puissent s’investir aussi bien dans l’amélioration des structures sanitaires que dans la formation continue du personnel, surtout en facilitant l’implantation et l’utilisation des TIC dans les zones rurales et éloignées. Mots clés : TIC; Télésanté; Formation; Professionnels de santé; Recrutement et rétention; Zones rurales; Mali.