Une période de maintenance est prévue mardi 27 février 2024 entre 8h et 10h. Le service CorpusUL ne sera pas disponible pendant cette période. // A maintenance period is planned on Tuesday February 27st 2024 between 8am and 10am. CorpusUL will be unavailable during this time.
Pour savoir comment effectuer et gérer un dépôt de document, consultez le « Guide abrégé – Dépôt de documents » sur le site Web de la Bibliothèque. Pour toute question, écrivez à corpus@ulaval.ca.
 

Personne :
Ostiguy, Hugues

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Ostiguy

Prénom

Hugues

Affiliation

Département de langues, linguistique et traduction, Faculté des lettres, Université Laval

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf11854329

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • PublicationAccès libre
    L'influence du contact avec la communauté francophone sur la compétence en français d'élèves d'immersion française
    (2007) Ostiguy, Hugues; De Koninck, Zita
    Le but de cette recherche empirique était de vérifier si un contact soutenu avec la communauté francophone permet aux élèves d'immersion française au Canada d'atteindre une meilleure compétence en français. Deux groupes expérimentaux formés d'élèves de 6e année du primaire, inscrits en immersion française et un groupe témoin d'élèves francophones, respectivement de milieux linguistiques unilingue anglais, bilingue et unilingue français, ont été soumis à des épreuves grammaticale et sociolinguistique et ont répondu à des questionnaires socio et psycholinguistiques visant à quantifier leurs contacts interethniques. Les résultats ont révélé que les élèves d'immersion n'ont pas d'habiletés grammaticales et sociolinguistiques comparables à celles des francophones. Le milieu linguistique semble néanmoins avoir de l'influence sur leur compétence en français. En effet, les élèves d'immersion du milieu bilingue ont obtenu de meilleurs résultats que les élèves du milieu unilingue anglophone et dans certains cas leur compétence se rapprochait de celle des francophones.