Personne :
Charbonneau, Gabrielle

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Charbonneau
Prénom
Gabrielle
Affiliation
Faculté des lettres et des sciences humaines, Université Laval
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf11865277
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • Publication
    Accès libre
    L'émotion dans le discours politique : une problématique liée au genre télévisuel?
    (2013) Charbonneau, Gabrielle; Bastien, Frédérick; Martel, Guylaine
    L’infodivertissement, genre télévisuel qui allie le divertissement et l’information, n’est pas un phénomène nouveau, mais sa popularité grandissante soulève plusieurs questions. Cette recherche se concentre sur le discours politique diffusé dans ces émissions en abordant le recours aux émotions comme un élément de ce discours. Nous proposons une analyse de discours qui vise à décrire la fréquence et la nature des recours aux émotions dans certains discours politiques. En adoptant une méthode comparative, nous souhaitons mettre en évidence les différences entre les discours présents dans les émissions d’information et dans les talk-shows québécois. Le corpus analysé est formé d’entrevues avec les chefs de partis québécois lors des élections de 2007 et 2008. Les entrevues sont issues d’émissions d’information (Le Téléjournal 22h, Les Coulisses du pouvoir), d’une émission d’infodivertissement (Tout le monde en parle) et d’une émission de divertissement (Deux filles le matin). Les entretiens ont été sélectionnés en s’assurant une diversité des chefs et des genres d’émissions. Les données analysées ont permis de mettre en lumière certaines constantes propres à chacun des genres télévisuel. Cependant, les résultats montrent que l’influence du genre télévisuel sur le recours aux émotions dans le discours politique n’est pas aussi importante que certains auteurs le prétendent. Notre objectif n’est pas de régler le débat sur la place de la politique dans l’infodivertissement, mais plutôt d’approfondir les connaissances sur le discours politique dans les émissions d’infodivertissement en éclairant le débat présent dans la littérature.