Une période de maintenance est prévue mardi 27 février 2024 entre 8h et 10h. Le service CorpusUL ne sera pas disponible pendant cette période. // A maintenance period is planned on Tuesday February 27st 2024 between 8am and 10am. CorpusUL will be unavailable during this time.
Pour savoir comment effectuer et gérer un dépôt de document, consultez le « Guide abrégé – Dépôt de documents » sur le site Web de la Bibliothèque. Pour toute question, écrivez à corpus@ulaval.ca.
 

Personne :
Langlois, Maxime

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Langlois

Prénom

Maxime

Affiliation

Université Laval. Faculté des sciences de l'éducation

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf13704363

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • PublicationAccès libre
    Conceptions d'élèves de troisième secondaire sur l'accord de l'adjectif : que nous apprennent les justifications grammaticales écrites?
    (2022) Langlois, Maxime; Lord, Marie-Andrée
    En écriture, l'orthographe grammaticale est difficilement maitrisée par les élèves. Une notion vue depuis le primaire, l'accord de l'adjectif, est une source d'erreurs importante au terme des études secondaires. Peu de chercheurs en didactique se sont intéressés à ce problème pour des élèves fréquentant l'école secondaire québécoise, les recherches étant menées majoritairement au primaire. C'est pourquoi, dans le cadre de cette recherche, nous avons décidé de décrire des justifications grammaticales d'élèves de 3e secondaire pour dégager des caractéristiques de leurs conceptions relatives à l'accord de l'adjectif. Pour atteindre cet objectif, nous avons mené une recherche descriptive et analysé les justifications écrites de 60 élèves de 3e secondaire, âgés de 14-15 ans, qui ont répondu à deux questions d'un test administré à l'automne 2018 (n=60 copies). Ces deux questions du test visaient à justifier des graphies correctes ou non d'adjectifs. Nos résultats révèlent certaines difficultés à identifier la classe des mots, à justifier leur graphie et à employer de manière pertinente des manipulations syntaxiques et des questions sémantiques issues de la grammaire traditionnelle.