Une période de maintenance est prévue mardi 27 février 2024 entre 8h et 10h. Le service CorpusUL ne sera pas disponible pendant cette période. // A maintenance period is planned on Tuesday February 27st 2024 between 8am and 10am. CorpusUL will be unavailable during this time.
Pour savoir comment effectuer et gérer un dépôt de document, consultez le « Guide abrégé – Dépôt de documents » sur le site Web de la Bibliothèque. Pour toute question, écrivez à corpus@ulaval.ca.
 

Personne :
Cossette, Martin

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Cossette

Prénom

Martin

Affiliation

Faculté des sciences sociales, Université Laval

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf11860551

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • PublicationAccès libre
    La relation entre les agendas médiatique, judiciaire et politique dans le processus d'élaboration des politiques publiques : le cas de l'affaire Chaoulli
    (2011) Cossette, Martin; Jacob, Steve
    La mise à l'agenda est l'une des étapes fondamentales du processus d'élaboration des politiques publiques. Dans le système politique canadien, les problèmes publics sont souvent inscrits simultanément ou successivement sur les agendas judicaire, médiatique et politique. Étant donné que les médias jouent un rôle important dans la vie politique canadienne, nous avons examiné leur disposition à refléter les agendas judiciaire et politique. Pour ce faire, nous avons analysé 415 articles publiés dans les quotidiens La Presse, Le Devoir et The Gazette entre 1997 et 2006 portants sur l'affaire Chaoulli. Nos résultats indiquent d'une part que l'espace médiatique se fait le prolongement de l'agenda judiciaire, surtout lorsqu'un litige est porté en Cour suprême. D'autre part, puisque la presse écrite tend à donner la parole à une diversité d'acteurs et à rapporter avec équilibre les positions en jeu, il s'avère que l'agenda médiatique est une extension de l'agenda politique. Il ressort ainsi que les médias contribuent à la vie démocratique, car ils publicisent l'activité judiciaire et agissent comme un forum de la délibération publique.