Personne :
Dupéré, Sophie

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Dupéré
Prénom
Sophie
Affiliation
Université Laval. Faculté des sciences infirmières
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf10643332
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • Publication
    Accès libre
    Rouge, jaune, vert-- et noir : expériences de pauvreté et rôle des ressources sociosanitaires selon des hommes en situation de pauvreté à Montréal
    (2011) Dupéré, Sophie; De Koninck, Maria; O'Neill, Michel
    Ce projet de recherche se situe dans le champ de la santé publique et a pour objet l'étude de la pauvreté, de ses liens avec la santé et du rôle que peuvent jouer à cet égard les ressources sociosanitaires. L'étude, qui prend la forme d'une thèse par articles, poursuivait trois objectifs : permettre de mieux comprendre les expériences et les représentations d'hommes vivant en situation de pauvreté quant à cette dernière et à la manière d'en sortir ; mieux cerner le rôle des ressources d'aide sociosanitaires et leur importance relative dans les trajectoires de vies d'hommes en situation de pauvreté ; proposer, à partir d'un savoir expérientiel, des pistes d'interventions pertinentes en matière de lutte à la pauvreté en tant que déterminant de la santé. Ce projet, d'orientation qualitative et participative, a été effectué en collaboration avec un centre communautaire d'un quartier défavorisé de Montréal. Diverses méthodes de collecte de données ont été déployées : un journal de bord, 80 jours d'observation participante, 22 entrevues individuelles semi-dirigées et 6 groupes de discussion avec des hommes en situation de pauvreté. La stratégie d'analyse repose sur l'approche de théorisation ancrée interprétative de Charmaz et sur l'approche des récits de vie de Bertaux. Le premier objectif est abordé dans deux chapitres. Dans le chapitre 3, le premier article de la thèse présente les représentations, recueillies à l'aide d'un outil de type éducation populaire intitulé Mon histoire de vie dans le «rouge, jaune, vert», que les hommes rencontrés se font de la pauvreté et de la manière d'en sortir. Le chapitre 4 analyse quant à lui l'expérience de la pauvreté telle que perçue par les hommes pour en dégager les principales dimensions. En plus de cerner plusieurs dimensions significatives de la pauvreté et de sa sortie, ces deux chapitres montrent que les regards des hommes sur leur propre situation contrastent avec les représentations sociales couramment véhiculées. Dans le chapitre 5, les constats saillants entourant le deuxième objectif de la thèse sont d'abord synthétisés à l'aide de «Charlot Laforce», un outil de validation participative des résultats utilisé dans le cadre du projet. Le deuxième article de la thèse y présente ensuite les expériences des hommes concernant leur choix de ne pas recourir aux ressources sociosanitaires lors de moments de détresse où ils jugeaient pourtant avoir besoin d'aide. Le troisième objectif quant à lui est abordé dans le chapitre 6 où sont rapportées les suggestions proposées par les participants quant aux interventions à mettre en place pour lutter contre la pauvreté et améliorer les services d'aide. Finalement, le chapitre 7 résume l'ensemble des résultats, en apprécie les forces et les faiblesses, et conclut sur les pistes qu'ils ouvrent en termes de recherche et d'intervention en santé publique.