Personne :
Ghadhab, Souhaila

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Ghadhab
Prénom
Souhaila
Affiliation
Université Laval. Département de génie des mines, de la métallurgie et des matériaux
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf13683525
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 2 sur 2
  • Publication
    Accès libre
    Fibronectin grafting to enhance skin sealing around transcutaneous titanium implant
    (John Wiley & Sons, 2021-04-30) Bilem, Ibrahim; Ghadhab, Souhaila; Ruel, Jean; Laroche, Gaétan; Auger, François A.; Guay-Bégin, Andrée-Anne; Pauthe, Emmanuel; Chevallier, Pascale
    Intraosseous transcutaneous amputation prosthesis is a new approach in orthopedic implants that overcomes socket prosthesis problems. Its long-term performance requires a tight skin-implant seal to prevent infections. In this study, fibronectin (Fn), a widely used adhesion protein, was adsorbed or grafted onto titanium alloy. Fn grafting was performed using two different linking arms, dopamine/glutaric anhydride or phosphonate. The characterization of Fn-modified surfaces showed that Fn grating via phosphonate has led to the highest amount of Fn cell-binding site (RGD, arginine, glycine, and aspartate) available on the surface. Interestingly, cell culture studies revealed a strong correlation between the amount of available RGD ligands and cellular behavior, since enhanced proliferation and spreading of fibroblasts were noticed on Fn-grafted surfaces via phosphonate. In addition, an original in vitro mechanical test, inspired from the real situation, to better predict clinical outcomes after implant insertion, has been developed. Tensile test data showed that the adhesion strength of a bio-engineered dermal tissue was significantly higher around Fn-grafted surfaces via phosphonate, as compared to untreated surfaces. This study sheds light on the importance of an appropriate selection of the linking arm to tightly control the spatial conformation of biomolecules on the material surface, and consequently cell interactions at the interface tissue/implant.
  • Publication
    Accès libre
    Greffage de la fibronectine et d'un antibiotique pour limiter les infections sur une prothèse d'amputation transcutanée intra-osseuse
    (2021) Ghadhab, Souhaila; Laroche, Gaétan
    L'objectif global de cette étude est de fonctionnaliser les surfaces d'alliage de titane Ti6Al4V ELI (Ti) par des molécules bioactives dans le but de prévenir les infections sur une prothèse d'amputation transcutanée intra-osseuse (ITAP). Dans cette optique, deux stratégies ont été élaborées : l'une pour promouvoir l'attachement des cellules de la peau autour de l'implant et l'autre pour prévenir l'adhésion bactérienne à l'interface matériau-tissu. En premier lieu, la surface de Ti a été modifiée par la fibronectine (Fn), une glycoprotéine d'adhésion présente dans la matrice extracellulaire (MEC), qui favorise l'adhésion cellulaire. La Fn a été adsorbée ou greffée sur la surface de Ti. Deux bras d'ancrage différents ont été employés afin de greffer la Fn, soit la dopamine/l'anhydride glutarique (TiDopGA[indice g]Fn) et les phosphonates (TiPhos[indice g]Fn). Ces dernières conduisent à des groupes terminaux d'acide carboxylique sur le substrat, permettant le greffage covalent avec les groupements fonctionnels (NH₂) de la Fn. Le succès de chaque étape de modification a été vérifié par XPS et angle de contact. La quantité de protéine et la disponibilité des sites d'adhésion RGD (arginine-glycine-acide aspartique) de la Fn adsorbée ou greffée sur chacun des bras d'ancrage ont été évaluées par ELISA. L'effet des surfaces modifiées avec la Fn a été évalué sur la prolifération et l'étalement des fibroblastes d'une part et sur la force d'attachement des feuillets dermiques d'autre part. La Fn greffée via les phosphonates a une plus grande bioactivité et une meilleure activité biologique que celle greffée via la dopamine/l'anhydride glutarique ou lorsqu'elle a été adsorbée. La force d'arrachement des feuillets dermiques était significativement plus élevée autour des surfaces greffées de Fn via les phosphonates, par rapport aux surfaces non traitées. Par conséquent, cette étude met en évidence l'importance d'une sélection appropriée du bras d'ancrage pour contrôler étroitement les interactions cellulaires à l'interface tissu/implant. Le second volet de ce projet repose sur la fonctionnalisation de la surface de Ti par la vancomycine (Vanc), une glycopeptide ayant des propriétés antibactériennes. La Vanc a été greffée de façon covalente via les phosphonates (TiPhos[indice g]Vanc) selon une méthodologie similaire à celle utilisée pour greffer la Fn. Le greffage et la stabilité de la Vanc ont été confirmés par XPS et angle de contact. La surface modifiée par la Vanc permet de réduire l'adhésion des bactéries Staphylococcus epidermidis, bactéries responsables de la majorité des cas d'infections cutanées pour les implants percutanés, comparativement à la surface de Ti non traitée. Ces résultats soutiennent l'effet antibactérien des surfaces de Ti lorsqu'elles sont fonctionnalisées par la Vanc de façon covalente.