Personne :
Dufresne, Laurie

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Dufresne
Prénom
Laurie
Affiliation
Université Laval. École de psychologie
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf13693696
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • Publication
    Accès libre
    Personnalité chez les adolescents souffrant de troubles des conduites alimentaires. Perspective dimensionnelle et centrée sur les personnes
    (2021) Dufresne, Laurie; Bégin, Catherine
    Les traits de personnalité représentent des facteurs étiologiques des troubles des conduites alimentaires (TCA) et sont étroitement liés à l'expression symptomatique et l'évolution clinique du trouble. La compréhension de la personnalité constitue ainsi une avenue hautement pertinente pour mieux saisir les processus psychologiques qui sous-tendent le syndrome du TCA, dans une optique d'aiguiller le développement d'interventions adaptées et durables. Néanmoins, alors que la littérature à propos de la relation entre les TCA et la personnalité chez les adultes a été abondante dernièrement, notre parcours littéraire a laissé entrevoir un portrait encore imprécis de l'état des connaissances chez les adolescents. Considérant que l'adolescence constitue une période charnière dans le développement et l'évolution du TCA, il est primordial de clarifier quels sont les mécanismes psychologiques individuels qui peuvent être associés ou sous-tendre le TCA chez l'adolescent, ce qui peut être réalisé par l'examen de la personnalité. La présente thèse poursuivait donc comme principal objectif d'approfondir notre compréhension de la relation entre les traits de personnalité et la présence d'un TCA au cours de l'adolescence. Pour ce faire, les fondements de la théorie dimensionnelle de la personnalité et de l'approche méthodologique centrée sur la personne ont été considérés. Tout d'abord, une recension systématique des travaux ayant porté sur les traits de personnalité des adolescents qui souffrent d'un TCA a été réalisée, qui poursuivait l'objectif d'identifier les dimensions de personnalité permettant de différencier les adolescents avec et sans TCA, à la lumière de la conceptualisation dimensionnelle de la personnalité à cinq facteurs. Les résultats de la synthèse quantitative ont révélé que les adolescents ayant un diagnostic de TCA présentaient une élévation significative des traits liés à l'affectivité négative (vs. stabilité émotionnelle), au détachement (vs. extraversion) et au caractère consciencieux (vs. désinhibition) et que le diagnostic d'anorexie mentale était plus fortement associé à la dimension consciencieuse, en comparaison à d'autres types de TCA (boulimie, trouble non spécifié). Par la suite, la seconde étude visait l'approfondissement des différences interindividuelles quant à la personnalité chez les jeunes souffrant de TCA, en s'appuyant sur une approche méthodologique centrée sur les personnes. Plus précisément, cette étude clinique avait comme objectif d'identifier et de caractériser des sous-groupes latents basés sur la personnalité chez des jeunes patients présentant un sous-type particulier de TCA, soit l'anorexie mentale. Le second objectif de cette étude était d'évaluer la validité concurrente de ces sous-groupes (ou classes) par l'analyse de leurs associations avec la symptomatologie anorexique, les troubles psychiatriques et les difficultés psychologiques concomitantes, ainsi que le fonctionnement exécutif comportemental. Par le biais d'une approche statistique novatrice, la modélisation factorielle de mélanges, deux sous-groupes d'adolescents présentant un profil distinct de personnalité ont été identifiés. Le premier sous-groupe présentait un profil globalement plus inhibé, soumis et anxieux, s'apparentant au profil d'internalisation/surcontrôle décrit précédemment dans la littérature. Le second sous-groupe présentait une élévation sur les traits d'indiscipline, de combativité et de dramatisation, suggérant un profil de personnalité globalement plus extériorisé. Les analyses comparatives subséquentes quant aux variables exogènes ont révélé que les adolescents du premier sous-groupe présentaient davantage d'insatisfaction corporelle, qu'ils étaient plus susceptibles de présenter une anorexie de type restrictif, qu'ils présentaient plus de symptômes anxieux, de sentiments d'inefficacité et de préoccupations dans les relations interpersonnelles. Les adolescents du second sous-groupe présentaient quant à eux plus de comportements d'automutilation et étaient plus susceptibles de présenter une anorexie de type boulimique/purgative, suggérant un certain degré d'alternation de la régulation émotionnelle. Néanmoins, les deux groupes étaient indifférenciés quant au fonctionnement exécutif comportemental (métacognition et régulation comportementale). Dans l'ensemble, les présents travaux de thèse ont permis de brosser un portrait détaillé de la personnalité chez les adolescents souffrant de TCA. La thèse confirme les relations transversales significatives entre les traits et les dimensions de personnalité et le vécu d'un TCA à l'adolescence tout en mettant en relief la complexité de ces relations, qui peuvent différer selon des profils (ou des sous-groupes) distincts. En définitive, la thèse appuie un plaidoyer pour une plus grande considération de la personnalité dans la nosologie des TCA ainsi qu'au sein de la pratique clinique. Les résultats de cette thèse soulignent en outre la pertinence de poursuivre les recherches afin de mieux saisir les relations temporelles entre la personnalité, la pathologie alimentaire et la réponse au traitement à l'aide d'études prospectives et de trajectoires.