Une période de maintenance est prévue mardi 27 février 2024 entre 8h et 10h. Le service CorpusUL ne sera pas disponible pendant cette période. // A maintenance period is planned on Tuesday February 27st 2024 between 8am and 10am. CorpusUL will be unavailable during this time.
Pour savoir comment effectuer et gérer un dépôt de document, consultez le « Guide abrégé – Dépôt de documents » sur le site Web de la Bibliothèque. Pour toute question, écrivez à corpus@ulaval.ca.
 

Personne :
Simard, Guillaume

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Simard

Prénom

Guillaume

Affiliation

Faculté des lettres et des sciences humaines, Université Laval

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf11879127

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • PublicationAccès libre
    L'écrit comme production sociale : étude des méthodes de production et de conservation des documents rédigés à l'abbaye de La Ferté-sur-Grosne entre 1112-1199 (et au-delà)
    (2014) Simard, Guillaume; Méhu, Didier
    L’abbaye de La Ferté-sur-Grosne fut fondée en 1113 par le moine Philibert. Dès sa fondation, les petits aristocrates des environs cherchèrent à obtenir l’amitié des moines de l’institution-fille cistercienne, alors que les moines cherchèrent justement à ériger leur domaine foncier. Cette situation résulta naturellement en la rapide conclusion d’échanges entre les deux parties. D’un côté, les aristocrates donnaient des terres aux moines. De l’autre, les moines priaient pour la rémission des âmes des donateurs. Les moines de La Ferté mirent par écrit le récit de la plupart de ces échanges. Les historiens qui se sont jusqu’à aujourd’hui penchés sur ces documents leur ont conféré un rôle pragmatique, ou une fonction juridique et mémorielle faisant de l’écrit une protection contre les revendications laïques. Or, l’écrit est une production sociale. Il convient donc d’aborder un acte non seulement en analysant son texte, mais en s’attardant à ses méthodes de production et de conservation. Ce mémoire se propose d’étudier la production documentaire de La Ferté sous ces angles. Il analyse l’ensemble des actes qui y ont été rédigés entre 1112 et1199.