Personne :
Nadeau, Line

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Nadeau
Prénom
Line
Affiliation
Université Laval. Département de réadaptation
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf10390443
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 3 sur 3
  • Publication
    Accès libre
    Intervention for improving comprehension in 4–6 year old children with specific language impairment : practicing inferencing is a good thing
    (Informa Healthcare, 2013-05-17) Nadeau, Line; Filiatrault-Veilleux, Paméla; Trudeau, Natacha; Maxès-Fournier, Catherine; Desmarais, Chantal
    Few studies report on therapy to improve language comprehension in children with specific language impairment (SLI). We address this gap by measuring the effect of a systematic intervention to improve inferential comprehension using dialogic reading tasks in conjunction with pre-determined questions and cues. Sixteen children with a diagnosis of SLI aged 4-6 participated in 10 weekly treatment sessions carried out by their regular therapists. Baseline and maintenance periods were also tabulated. Two experimental measures and a standardized test revealed that children's total scores and the quality of their responses post-treatment were better than those obtained pre-treatment. However, perhaps due to the use of non-equivalent probes, this change could not be interpreted solely as a significant effect of intervention. These results nevertheless suggest that a systematically designed intervention focusing on the comprehension of specific types of questions requiring inferencing and using a carefully scaffolded cueing strategy can be beneficial.
  • Publication
    Accès libre
    Prématurité et problèmes de comportement à l'âge scolaire : facteurs et processus impliqués
    (1998) Nadeau, Line; Boivin, Michel
    L'objectif de cette thèse est de connaître les facteurs et les processus impliqués dans le développement des problèmes de comportement à l'âge scolaire chez les enfants nés prématurés. Soixante et un enfants nés extrêmement prématurés (EP) et de très petit poids de naissance et 45 enfants nés à terme ont été rencontrés à l'âge de sept ans. Comparés aux enfants nés à terme, les enfants EP sont perçus par les pairs comme plus sensibles/isolés, par les professeurs comme plus inattentifs et par les parents comme plus hyperactifs. Le statut de naissance prématuré contribue à expliquer ces problèmes alors que le niveau socio-économique de la mère à la naissance et celui observé à sept ans n'ont aucune contribution, laissant croire que les conditions de naissance jouent un rôle plus important que les caractéristiques de l'environnement à l'explication de ces problèmes. La croissance physique et le développement cognitif et neuromoteur, évalués à 5 ans 9 mois, sont des médiateurs qui permettent d'expliquer les processus par lesquels le statut de naissance est lié aux problèmes de comportement.
  • Publication
    Accès libre
    La compétence sociale à l'âge scolaire de l'enfant né prématuré ou de petits poids
    (1994) Nadeau, Line; Tessier, Réjean
    L'objectif de ce mémoire consiste à déterminer s'il existe des différences au niveau de la compétence sociale des enfants prématurés à l'âge scolaire. La compétence sociale est évaluée selon ses composantes positives (préférence sociale, popularité) et ses composantes négatives (retrait social, anxiété sociale et agressivité) d'après le jugement des pairs. Deux études indépendantes permettent de vérifier si les enfants prématurés et de petit poids sont jugés différemment en ce qui a trait à la popularité, au retrait social, à l'anxiété et à l'agressivité. Ces études se servent du Revised Class Play, du Modified Peer Inventory, et du Pupil Evaluation Inventory pour évaluer les composantes de la compétence sociale à l'âge scolaire. Les résultats des deux études tendent à être similaires et suggèrent que les enfants prématurés et de petit poids sont jugés par leurs pairs à l'âge d'environ 10 ans comme étant significativement plus victimes verbalement, plus retirés socialement et plus anxieux que les enfants nés à terme et en santé. L'hypothèse de la généralisation des contingences apprises est discutée pour expliquer les résultats obtenus.