Personne :
Plaisance, Camille

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Plaisance
Prénom
Camille
Affiliation
Université Laval. École de psychologie
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf13665884
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • Publication
    Accès libre
    Développement des compétences parentales auprès des familles dans les établissements publics
    (2020) Plaisance, Camille; Richard, Marie-Claude
    Ce mémoire évalue les effets des interventions offertes auprès des familles dans les établissements de services sociaux québécois sur les compétences parentales et les comportements de l’enfant. Les compétences parentales réfèrent notamment aux rôles, aux responsabilités et aux caractéristiques d’un parent dans sa façon de s’occuper de son enfant. Les compétences ont un effet fort sur la relation parent-enfant et sur le développement de l’enfant. La littérature scientifique montre que l’implantation de programmes ciblant les familles à risque peut générer un effet sur les compétences parentales et les comportements de l’enfant, bien que ces effets varient d’un programme à l’autre. Cependant, les services sociaux québécois nous renseignent peu quant aux interventions proposées et leur efficacité pour améliorer les compétences parentales et les comportements de l’enfant. Ce manque de connaissance empêche de définir clairement les variables qui ont une influence sur l’amélioration des compétences parentales et des comportements de l’enfant en intervention. L’objectif général de cette étude consiste à évaluer les effets des interventions sur les compétences parentales et à évaluer l’influence de certaines variables externes sur l’intervention. Afin de répondre à cet objectif, 92 parents consultants pour un enfant de 0 à 12 ans ont répondu à un questionnaire au moment de commencer une intervention et à un autre environ deux mois plus tard. Des MANOVAs à mesures répétées montrent que les interventions engendrent une amélioration de la majorité des compétences parentales, mais certaines compétences parentales demeurent peu influencées. Par ailleurs, aucune variable externe n’a été déterminante pour influencer l’intervention. Cette étude originale entame l’avancement des connaissances sur les interventions auprès des familles dans les services sociaux québécois.