Une période de maintenance est prévue mardi 27 février 2024 entre 8h et 10h. Le service CorpusUL ne sera pas disponible pendant cette période. // A maintenance period is planned on Tuesday February 27st 2024 between 8am and 10am. CorpusUL will be unavailable during this time.
Pour savoir comment effectuer et gérer un dépôt de document, consultez le « Guide abrégé – Dépôt de documents » sur le site Web de la Bibliothèque. Pour toute question, écrivez à corpus@ulaval.ca.
 

Personne :
Lambert, Marie-Renée

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Lambert

Prénom

Marie-Renée

Affiliation

Université Laval. École de psychologie

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf13675152

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • PublicationAccès libre
    Les conceptions erronées de jeu chez les joueurs de loterie
    (2001) Lambert, Marie-Renée; Ladouceur, Robert
    Quelques chercheurs s'intéressent aux conceptions erronées et aux habitudes de jeu des joueurs de loterie. Ladouceur et al. (1995) suggèrent que l'importance des lots offerts motive les joueurs à élaborer des stratégies de jeu afin d'améliorer leurs chances de gagner. Ces stratégies de jeu développent chez le joueur une confiance aveugle en ses habiletés, puisqu'elles lui donnent l'illusion qu'il peut influer sur les résultats du tirage. Les études montrent que les conceptions erronées sont présentes chez la majorité des joueurs de loterie. Réalisée auprès de 300 joueurs de loterie, la présente étude examine les différences entre les conceptions erronées pour trois types de loterie, soit la loterie 6/49 choix des numéros, la loterie 6/49 mise-éclair et la loterie instantanée. Les résultats révèlent une différence entre les trois types de loterie relativement à l'évaluation de la perception de contrôle. Les joueurs de loterie 6/49 qui choisissent leurs numéros ont davantage confiance en leur billet. Plus de 69% d'entre eux refusent systématiquement d'échanger leur billet contre un autre, alors que ce taux s'établit à 48% chez les joueurs de loterie 6/49 mise-éclair et à 45% chez les joueurs de loterie instantanée. La présence de biais cognitifs en ce qui concerne la compréhension de la notion de hasard, l'interdépendance des événements et les quasi-succès est notée pour les trois types de loterie, bien qu'il n'y ait aucune différence significative entre les groupes. La discussion soulève les implications pratiques et théoriques de ces résultats et aborde des orientations possibles pour d'éventuelles recherches.