Personne :
Simard, Sébastien

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Simard
Prénom
Sébastien
Affiliation
Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, Université Laval
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf11861255
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 2 sur 2
  • Publication
    Restreint
    Temporal relationship between dysfunctional beliefs, self-efficacy and panic apprehension in the treatment of panic disorder with agoraphobia
    (Elsevier Ltd., 2006-12-08) Simard, Sébastien; Vallières, Annie; Ivers, Hans; Gauthier, Janel G.; Nouwen, Arie; Bouchard, Stéphane; Fournier, Thomas
    The aim of this study is to assess if changes in dysfunctional beliefs and self-efficacy precede changes in panic apprehension in the treatment of panic disorder with agoraphobia. Subjects participated in a larger study comparing the effectiveness of cognitive restructuring and exposure. Four variables were measured: (a) the strength of each subject's main belief toward the consequence of a panic attack; (b) perceived self-efficacy to control a panic attack in the presence of panicogenic body sensations; (c) perceived self-efficacy to control a panic attack in the presence of panicogenic thoughts; and (d) the level of panic apprehension of a panic attack. Variables were recorded daily on a “0” to “100” scale using category partitioning. Multivariate time series analysis and “causality testing” showed that, for all participants, cognitive changes preceded changes in the level of panic apprehension. Important individual differences were observed in the contribution of each variable to the prediction of change in panic apprehension. Changes in apprehension were preceded by changes in belief in three cases, by changes in self-efficacy in six cases, and by changes in both belief and self-efficacy in the remaining three cases. This pattern was observed in participants in the exposure condition as well as those in the cognitive restructuring condition. These results provide more empirical support to the hypothesis that cognitive changes precede improvement. They also underlie the importance of individual differences in the process of change. Finally, this study does not support the hypothesis that exposure and cognitive restructuring operate through different mechanisms, namely a behavioral one and a cognitive one.
  • Publication
    Accès libre
    Vers une conceptualisation multidimensionnelle de la peur de la récidive du cancer : évaluation, nature des pensées intrusives et comorbidité psychiatrique
    (2008) Simard, Sébastien; Savard, Josée
    La peur de la récidive du cancer (PRC) est un problème fréquent chez les patients atteints de cancer qui a des répercussions négatives sur leur fonctionnement et leur qualité de vie. Malgré ce constat, peu d'études ont porté spécifiquement sur ce sujet ce qui limite notre compréhension du phénomène. Cette situation pourrait s'expliquer en partie par la complexité et l'hétérogénéité de la PRC, mais aussi par l'absence d'instruments de mesure reflétant la nature multidimensionnelle de la PRC. La présente thèse compte trois articles empiriques qui visaient à répondre aux objectifs suivants : (a) développer et évaluer les propriétés psychométriques d'un nouveau questionnaire multidimensionnel évaluant la PRC, soit / 'Inventaire de la peur de la récidive du cancer (IPRC), et évaluer sa capacité à dépister la présence d'un niveau clinique de PRC; (b) explorer la présence de profils spécifiques de PRC en utilisant une conceptualisation multidimensionnelle de la PRC; (c) décrire la nature des pensées intrusives associées à la PRC et investiguer les stratégies d'adaptation utilisées pour composer avec la PRC; et (d) documenter la comorbidité psychiatrique (actuelle et passée) et les traits de personnalité des patients présentant un niveau clinique de PRC. Pour ce faire, une banque de données médicales provinciale a été utilisée pour sélectionner aléatoirement un échantillon de patients ayant été traités pour un cancer du sein, de la prostate, de poumon et colorectal au cours des dix dernières années. Les patients sélectionnés (Étude 1 : N = 600; Étude 2 : N = 1984) ont par la suite reçu, par la poste, une batterie de questionnaires d'auto-évaluation et certains d'entre eux ont été invités pour une entrevue clinique (Étude 3 : N = 60). Globalement, la présente thèse confirme l'importance d'une conceptualisation multidimensionnelle de la PRC. Elle propose un nouveau questionnaire, l'IPRC, capable d'évaluer les différents aspects de la PRC et de dépister la présence d'un niveau clinique (i.e., pathologique) de PRC. Elle révèle la présence de quatre profils distincts de PRC variant en fonction de la sévérité de la PRC et la fréquence d'utilisation des stratégies d'adaptation. Elle montre que la nature des pensées intrusives associées à la PRC varie sur un continuum entre les inquiétudes et les obsessions en fonction de la sévérité de la PRC. De plus, elle révèle la présence de comorbidité psychiatrique associée à la PRC clinique, particulièrement avec les troubles anxieux. Enfin, elle contribue à une meilleure compréhension de la PRC et suggère des pistes d'intervention psychologique.