Une période de maintenance est prévue mardi 27 février 2024 entre 8h et 10h. Le service CorpusUL ne sera pas disponible pendant cette période. // A maintenance period is planned on Tuesday February 27st 2024 between 8am and 10am. CorpusUL will be unavailable during this time.
Pour savoir comment effectuer et gérer un dépôt de document, consultez le « Guide abrégé – Dépôt de documents » sur le site Web de la Bibliothèque. Pour toute question, écrivez à corpus@ulaval.ca.
 

Personne :
Poirier, Ginette Andrée

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Poirier

Prénom

Ginette Andrée

Affiliation

Université Laval. Faculté des lettres et des sciences humaines

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf10626210

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • PublicationAccès libre
    L'empreinte du large suivi de Saisie par l'insaisissable : le thème de la verticalité dans la poésie d'Emily Dickinson
    (2020) Poirier, Ginette Andrée; Marcoux, Jean-Philippe; Pontbriand, Jean-Noël
    La première partie de ce mémoire consiste en un recueil de poèmes intitulé « L’empreinte du large ». Le saisissement a été au coeur de ma démarche d’écriture, en ce sens que la poésie permet, dans un même élan, de saisir le langage et d’être saisi par lui, de créer et d’être créé, d’élargir la conscience et d’être transformé par ce surcroît de conscience. Dans mon recueil, l’intime côtoie l’universel, le quotidien interroge l’infini, l’ordinaire fait face au sacré. Ces thèmes ont été inspirés par la lecture des poèmes de la grande poète américaine, Emily Dickinson. La deuxième partie du mémoire est consacrée à un essai réflexif intitulé « Saisie par l’insaisissable : le thème de la verticalité dans la poésie d’Emily Dickinson ». Dans cet essai, j’explore le thème de la verticalité à partir des motifs de la montagne, de l’oiseau et de l’arbre. L’objectif était de trouver dans le paysage dickinsonien les traces de la grande capacité de la poète à se laisser saisir. La critique thématique, telle qu’appliquée par le critique littéraire Jean-Pierre Richard, a fourni le cadre théorique et l’approche méthodologique de l’essai.