Une période de maintenance est prévue mardi 27 février 2024 entre 8h et 10h. Le service CorpusUL ne sera pas disponible pendant cette période. // A maintenance period is planned on Tuesday February 27st 2024 between 8am and 10am. CorpusUL will be unavailable during this time.
Pour savoir comment effectuer et gérer un dépôt de document, consultez le « Guide abrégé – Dépôt de documents » sur le site Web de la Bibliothèque. Pour toute question, écrivez à corpus@ulaval.ca.
 

Personne :
Demba, Jean Jacques

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Demba

Prénom

Jean Jacques

Affiliation

Université Laval. Département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf11852384

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • PublicationAccès libre
    L’apport des récits de vie en tant que pratique scientifique : forme de savoir dans des espaces scolaires d’Afrique francophone subsaharienne
    (Éditions science et bien commun, 2016-01-01) Demba, Jean Jacques; Gbetnkom, Ibrahim; Bernard, Marie-Claude
    L’emploi des récits de vie en éducation dans le monde francophone viendrait de la sociologie et, plus particulièrement, des travaux pionniers de l’École de Chicago. Leur essor tiendrait à l’intérêt porté par les sociologues à l’histoire orale. Mais le recueil de récits oraux a été aussi adopté largement par des anthropologues culturels (ethnologues) dans l’objectif notamment de comprendre d’autres cultures et d’en préserver des savoirs (par exemple, l’Afrique précoloniale; Thompson, 1981). Leur utilisation comme approche théorique au croisement de l’interactionnisme symbolique dans la recherche ethnographique en éducation dans des espaces scolaires d’Afrique francophone est plus récente (Demba, 2012). Ils permettent notamment d’aborder l’analyse d’éléments qui participent à la construction de la réussite ou de l’échec scolaire. Ce texte présente des éléments de compréhension de la « face cachée » de l’échec scolaire obtenus via des récits de vie d’élèves du secondaire au Gabon et au Cameroun (Demba, 2012; Gbetnkom, 2015; Lopsiwa, 2015). Un renouvellement des pratiques scolaires est proposé par l’entremise d’une démarche collaborative au carrefour de la recherche, la formation et l’intervention (Pineau, 2006) ainsi qu’une réflexion en conclusion sur l’utilisation des récits en tant que forme de savoir.