Une période de maintenance est prévue mardi 27 février 2024 entre 8h et 10h. Le service CorpusUL ne sera pas disponible pendant cette période. // A maintenance period is planned on Tuesday February 27st 2024 between 8am and 10am. CorpusUL will be unavailable during this time.
 

Personne :
Lynch-Bérard, Mélie-Jade

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Lynch-Bérard

Prénom

Mélie-Jade

Affiliation

Université Laval. Faculté des sciences infirmières

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf13679541

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
En cours de chargement...
Vignette d'image
PublicationAccès libre

Reconnaissance et soins infirmiers : expérience vécue et actions politiques d’infirmières québécoises exerçant dans des secteurs de soins spécialisés

2021, Lynch-Bérard, Mélie-Jade, Martin, Patrick

Ces dernières années, au Québec, la profession infirmière n'a cessé de changer et de se redéfinir. Au rôle d'infirmière généraliste exerçant principalement au sein des centres hospitaliers (CH),divers rôles élargis associés à des secteurs des soins spécialisés ont été créés, comme celui de l’infirmière praticienne spécialisée (IPS). Le déploiement de ces rôles est entre autres lié aux besoins accrus et complexes en soins/services d’une population vieillissante vivant avec des maladies chroniques et à l’explosion des coûts liés à ces demandes. Le rôle émergent de l’IPS est principalement exercé par des femmes. Cette caractéristique genrée n’est certainement pas étrangère aux multiples contraintes vécues par ces professionnelles dans des milieux où une gouvernance de type entrepreneuriale se fait de plus en plus sentir. Des chercheuses, théoriciennes et militantes se sont intéressées à ce phénomène et ont notamment dénoncé le fait que les activités de soins sont peu re connues. Les répercussions du manque de reconnaissance sur les infirmières exerçant dans des secteurs de soins spécialisés ne sont pas étrangères à ce phénomène, mais elles demeurent toutefois en grande partie inconnues au regard de la littérature scientifique. Le but de cette recherche qualitative descriptive vise à explorer les expériences de reconnaissance vécues au quotidien par les infirmières québécoises exerçant dans différents secteurs de soins spécialisés, plus particulièrement les IPS, et la façon dont ces expériences se répercutent sur ces dernières et sur leurs conditions d’exercices. Les actions individuelles et collectives, actions à teneur politique, que ces infirmières mobilisent ou souhaiteraient mobiliser sont également investiguées dans le cadre de ce projet, et du projet de recherche plus large dans lequel il s’inscrit, et ce, de façon à favoriser la prise en compte de leurs revendications sociopolitiques visant l’obtention de la reconnaissance qu’elles sont en droit d’obtenir. Épistémologiquement, notre étude s’inscrit au sein de la théorie critique nous permettant d’utiliser des réflexions théoriques de type féministe et postmoderniste. Au terme de cette étude, les résultats indiquent que ces infirmières reçoivent majoritairement de la reconnaissance des patients, et ce, plus particulièrement en fonction du temps qu’elles leur accordent. La méconnaissance de leur rôle, par la population et par les professionnels qu’elles côtoient, a un impact direct sur la reconnaissance qu’elles reçoivent au quotidien. Un contrôle indu de leur pratique professionnelle a pour effets de dégrader considérablement leurs conditions d’exercice. Ces dernières sont conscientes de l’importance d’agir politiquement pour prendre plus de place dans la sphère sociale, mais subissent des contraintes, à plusieurs niveaux, au déploiement de leurs actions politiques.