Personne :
Mancilla, Alma

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Mancilla
Prénom
Alma
Affiliation
Université Laval. Faculté des sciences sociales
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf10889379
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • Publication
    Accès libre
    La laïcité au Mexique et au Québec : mise en contexte, parcours d'un discours public, perception des enjeux et appropriation par des leaders religieux minoritaires
    (2011) Mancilla, Alma; Côté, Pauline
    La présente thèse aborde le phénomène de la gestion publique de l'activité religieuse au moyen d'une étude de cas contrastés et co-occurrents de la mobilisation discursive de la laïcité. Deux contextes sont abordés: une mobilisation institutionnelle de longue durée de la notion (le Mexique); une mobilisation institutionnelle récente (le Québec), délimitées sur une même période d'activité significative (1990-2008). L'étude se déroule en deux paliers successifs faisant recours à la technique d'analyse thématique de contenu. Le premier, appréhendé comme le discours public de laïcité, est construit et véhiculé par l'État et ses organismes de gestion, y compris des organismes aviseurs. Les sources en sont la documentation officielle, publique. L'appropriation de ce discours par le milieu, en particulier des attributs et des perceptions de la notion, constitue le second palier d'investigation. La documentation de ces traits de la laïcité repose sur plusieurs entretiens en profondeur auprès de leaders religieux minoritaires en position d'interlocuteurs vis-à vis les instances de gestion publiques. Les thématiques saillantes du discours sont dégagées dans chaque cas, suite à quoi sont établis les points de rupture et de continuité entre le discours public et les représentations du milieu. Les résultats obtenus nous portent à conclure que tant dans le cas mexicain que québécois, et de part et d'autre du discours, il existe un effort pour axer la laïcité dans le sentier institutionnel. Dans le discours public, cet effort se traduit par des tentatives d'ajustement des contenus de la laïcité aux pratiques existantes de gestion du religieux, quelles qu'elles soient. Il en ressort une notion floue et malléable dont une constante, par comparaison, est qu'elle n'est pas exclusive du confèrement d'un statut symbolique privilégié à la ou aux religions majoritaires. Pour ce qui a trait aux interlocuteurs religieux minoritaires interrogés, la laïcité est d'autant mieux perçue, voire appréhendée par eux, qu'elle signifie concrètement la conformité de l'action publique à des normes contraignantes (les droits et libertés de la personne, la justice et l'équité) dont elle n'est pas une garantie en soi. Il en ressort également l'importance des enjeux locaux de même que des attentes potentiellement contradictoires par delà le noyau abstrait de la notion de laïcité.