Personne :
Nombret, Romain

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Nombret

Prénom

Romain

Affiliation

Faculté des lettres et des sciences humaines, Université Laval

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf11859120

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • PublicationAccès libre
    De la garnison royale dans les cités du sud-ouest de l'Asie Mineure de la fin IVe siècle au début du IIe siècle a.C.
    (2010) Nombret, Romain; Baker, Patrick
    Après la mort d'Alexandre le Grand et le morcellement de son Empire en grands royaumes, les nouveaux souverains hellénistiques cherchèrent à dominer les cités grecques situées à l'intérieur de leurs territoires afin de leur faire payer l'impôt, de les surveiller et de légitimer leur pouvoir nouvellement acquis. Afin d'avoir un contrôle direct sur elles, les rois eurent recours à une administration civile assez complexe mais aussi à la force armée. Des garnisons royales, composées de mercenaires étrangers, furent donc envoyées dans ces cités afin de veiller à l'ordre. Le présent mémoire propose de faire une étude approfondie de la situation sociopolitique des garnisons royales dans les cités grecques du sud-ouest de l'Asie Mineure, de la fin du IVe siècle au début du IIe siècle a.C. Le matériel épigraphique et les sources littéraires anciennes forment une base de réflexion riche en exemples et en informations pertinentes au sujet des relations entre les citoyens des cités et les soldats royaux, du retrait des garnisons, des révoltes liées à ces dernières et des conséquences associées au départ des troupes royales dans les cités. Par ailleurs, l'ensemble de cette étude permet une meilleure compréhension des relations diplomatiques entre les royaumes lagide et séleucide et les cités en question.