Personne :
Houde, Joanie

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Houde
Prénom
Joanie
Affiliation
Faculté des sciences de l'éducation, Université Laval
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf11873345
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • Publication
    Accès libre
    Les usages sociaux des drogues chez les jeunes polyconsommateurs au Québec et sa région
    (2014) Houde, Joanie; Martel, Joane
    Présente au sein de la société depuis des siècles, la consommation de drogues est loin d’être un phénomène récent et, pourtant, les connaissances acquises sur le développement de comportements de consommation ou leur maintien demeurent, à ce jour, limitées. L’adolescence est une période particulièrement propice à l’expérimentation de divers produits licites et illicites. Une part importante des écrits scientifiques s’intéressant aux drogues aborde le sujet selon une perspective déterministe et tente principalement de trouver un ensemble de facteurs de risque qui permettrait d’expliquer le développement d’une problématique de consommation. Ces études, en omettant l’influence des valeurs, des idéaux et des normes sociales présentes au sein de la société, réduisent la compréhension que nous pouvons avoir de ce phénomène. La présente étude, de nature exploratoire, vise la compréhension des usages sociaux chez les jeunes polyconsommateurs. Ce mémoire propose d’analyser l’utilisation des drogues selon une nouvelle différenciation, c’est-à-dire selon le rôle social que l’individu vise à soutenir en usant de psychotropes. L’étude prend appui sur les concepts de drogue, de polyconsommation, d’usage social et de niveau d’usage. La méthodologie qualitative est ici privilégiée, car elle permet d’avoir accès aux expériences vécues par les jeunes consommateurs. Le Centre de réadaptation en dépendance de Québec (CRDQ), unique établissement du réseau de la santé et des services sociaux spécialisé en dépendance dans la région de la Capitale-Nationale constitue le site de recherche. Des entrevues individuelles ont été réalisées auprès de dix jeunes polyconsommateurs âgés de 14 à 17 ans qui font, ou ont déjà fait, usage de substances licites ou illicites. Les principaux constats révèlent que les motifs de consommation peuvent avoir une visée sociale. En effet, plusieurs adolescents ont recours aux drogues dans l’optique de se conformer aux attentes parentales et sociales ou dans le but de fuir des exigences et des pressions sociales lourdes. Il est possible de constater qu’à cette période de la vie les usages sociaux des drogues viennent s’adjoindre aux autres motifs de consommation plutôt que d’en être l’unique motivation. Cependant, désireux de se conformer aux idéaux et aux valeurs véhiculés, de s’intégrer aux groupes de pairs ou de correspondre aux dictats de beauté, les adolescents demeurent une population vulnérable à l’utilisation des drogues à des fins sociales.