Une période de maintenance est prévue mardi 27 février 2024 entre 8h et 10h. Le service CorpusUL ne sera pas disponible pendant cette période. // A maintenance period is planned on Tuesday February 27st 2024 between 8am and 10am. CorpusUL will be unavailable during this time.
Pour savoir comment effectuer et gérer un dépôt de document, consultez le « Guide abrégé – Dépôt de documents » sur le site Web de la Bibliothèque. Pour toute question, écrivez à corpus@ulaval.ca.
 

Personne :
Gauvin, Marie-Eve

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Gauvin

Prénom

Marie-Eve

Affiliation

Université Laval. École de psychologie

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf13728405

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • PublicationAccès libre
    Insomnie et trouble d'anxiété généralisée : similarités, distinctions et relations temporelles
    (2008) Gauvin, Marie-Eve; Morin, Charles M.
    Dans la population générale, une forte proportion d'individus présente de F insomnie, un trouble d'anxiété généralisée ou ces deux troubles en comorbidité. Cette étude vise à explorer les différences et les relations entre ces troubles. Dans le cadre du volet transversal de l'étude, les caractéristiques psychologiques de participants qui rencontrent les symptômes typiques d'un trouble d'insomnie (groupe INS, n = 58), d'un trouble d'anxiété généralisée (groupe TAG. n = 30) ou de ces deux troubles en comorbidité (groupe COM, n = 30) sont comparées par le biais de questionnaires mesurant les inquiétudes, les croyances et attitudes concernant le sommeil, la personnalité, l'hyperactivation et la perception du stress. Dans le cadre du volet longitudinal de l'étude, le risque associé au fait de présenter l'une de ces conditions sur l'apparition subséquente de l'autre condition est calculé sur des périodes de 6 et 12 mois à partir d'un bassin de 354 personnes. Les résultats du volet transversal indiquent que les individus du groupe TAG et ceux du groupe COM présentent des niveaux plus élevés de névrotisme, d'hyperactivation, et perçoivent plus négativement le stress que les individus du groupe INS. De plus, il ressort que les individus du groupe COM entretiennent un niveau plus élevé de croyances erronées à l'égard du sommeil que les individus des groupes INS et TAG. Les résultats du volet longitudinal suggèrent que l'insomnie peut représenter un facteur de risque du TAG à court terme. Cette étude peut être envisagée comme une étape vers une meilleure compréhension des différences et de la relation entre l'insomnie et le TAG.