Une période de maintenance est prévue mardi 27 février 2024 entre 8h et 10h. Le service CorpusUL ne sera pas disponible pendant cette période. // A maintenance period is planned on Tuesday February 27st 2024 between 8am and 10am. CorpusUL will be unavailable during this time.
Pour savoir comment effectuer et gérer un dépôt de document, consultez le « Guide abrégé – Dépôt de documents » sur le site Web de la Bibliothèque. Pour toute question, écrivez à corpus@ulaval.ca.
 

Personne :
Fournier-Dufour, Laurie

En cours de chargement...
Photo de profil

Adresse électronique

Date de naissance

Projets de recherche

Structures organisationnelles

Fonction

Nom de famille

Fournier-Dufour

Prénom

Laurie

Affiliation

Université Laval. Département de sociologie

ISNI

ORCID

Identifiant Canadiana

ncf13684919

person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • PublicationAccès libre
    L'itinérance des femmes Kanaka Maoli : étude de cas empirique sur les trajectoires de (sur)vie
    (2021) Fournier-Dufour, Laurie; Duhaime, Gérard
    Dans l'intention de parfaire notre compréhension des conditions de (sur)vie liées à l'itinérance féminine à O'ahu, ce mémoire empirique cherche à observer les vécus objectifs et subjectifs de ces femmes à l'aide d'entretiens qualitatifs semi-dirigés. Cette étude s'attarde spécifiquement à l'itinérance des femmes autochtones hawaiiennes afin de mettre en lumière certains éléments de réponses aux questions suivantes : Qui sont les femmes Kanaka Maoli en situation d'itinérance? Quelles sont leurs conditions objectives et subjectives de (sur)vie? Quelles sont les diverses formes de marginalisation vécues par celles-ci et comment peuvent-elles être comprises à partir des fondements sociologiques? Ce désir de compréhension s'insère dans une observation plus large des mécanismes sociaux ayant des répercussions sur les femmes rencontrées, notamment en ce qui a trait à l'exclusion, à la marginalisation et à la violence. L'étude des marges est utilisée afin d'observer comment la culture, les rôles sociaux et l'orientation normative de l'action affectent le vécu de ces femmes. Dans le cadre de cette étude, des entretiens furent réalisés auprès de vingt-neuf femmes vivant dans la communauté de Pu'uhonua O' Wai'anae, une communauté itinérante autogérée établie dans l'Ouest de l'île d'O'ahu. L'exploration de ces phénomènes nous permet d'interpréter la criminalisation de l'itinérance et la sanction sociale comme étant des conséquences des processus de marginalisation et d'exclusion auxquels ces femmes sont confrontées. Les résultats indiquent que le vécu au sein de cette communauté permettrait aux femmes de diminuer les effets de plusieurs processus sociaux vécus à l'extérieur de la communauté, tels que l'exclusion, la pauvreté de pouvoir et l'invisibilité sociale. La communauté indépendante de Pu'uhonua O' Wai'anae se révèle donc être un modèle alternatif afin de répondre aux besoins des personnes en situation d'itinérance. En s'installant dans la communauté, elles découvrent un lieu sécuritaire où elles peuvent user de leur agentivité sociale. Plutôt que de subir de l'exclusion sociale, elles créent des relations et une communauté inclusive leur permettant d'être reconnues comme des citoyennes.