Personne :
Pelletier-Simard, Laurence

En cours de chargement...
Photo de profil
Adresse électronique
Date de naissance
Projets de recherche
Structures organisationnelles
Fonction
Nom de famille
Pelletier-Simard
Prénom
Laurence
Affiliation
École de service social, Faculté des sciences sociales, Université Laval
ISNI
ORCID
Identifiant Canadiana
ncf11861201
person.page.name

Résultats de recherche

Voici les éléments 1 - 1 sur 1
  • Publication
    Accès libre
    Perceptions du soutien social reçu chez les jeunes ayant reçu un diagnostic de schizophrènie en processus de rétablissement
    (2011) Pelletier-Simard, Laurence; Picard, Louise
    La présente étude porte sur les perceptions du soutien social reçu chez les jeunes adultes atteints de schizophrénie en processus de rétablissement. L'objectif général de ce mémoire est de mieux comprendre comment et en quoi le soutien social peut contribuer au processus de rétablissement chez les jeunes atteints de schizophrénie de 18 à 35 ans. Une méthodologie qualitative a été utilisée. Le modèle conceptuel utilisé dans l'étude est le modèle visuel du rétablissement de Ralph et le Recovery Advisory Group (2005) dans lequel une attention particulière est accordée à la personne dans son environnement, objet central du service social. De nature exploratoire, l'étude s'appuie sur l'analyse d'entrevues semi-structurées effectuées auprès de sept (7) jeunes adultes schizophrènes rencontrés par l'intermédiaire des organismes APUR, Le Pavois ainsi que la Société Actions Chambreurs de Québec. Je me suis intéressé spécifiquement aux perceptions du soutien social reçu à chacune des étapes de leur rétablissement. J'ai identifié les éléments du soutien, qui de leur point de vue, ont favorisé ou ont nui au processus du rétablissement et j'ai dégagé les impacts qu'ils attribuent au soutien social reçu dans leur processus de rétablissement. Les résultats font ressortir que le réseau de soutien social des personnes rencontrées est limité notamment au début du processus de rétablissement, qu'elles ont eu parfois de la difficulté à exprimer leurs besoins de soutien social, qu'elles ont vécu un manque de soutien émotionnel, elles ont souligné l'importance de soutien informationnel et elles ont aussi nommé l'importance d'un soutien social qui tient compte des différentes étapes du rétablissement. De plus, la présente étude a permis de produire des connaissances qui pourront éventuellement être utiles au développement de pratiques ou de modèles d'intervention en service social.