L’Amérique a soif : les besoins en eau de l’Ouest des États-Unis conduiront-ils Ottawa à céder l’eau du Canada?

Authors: Lasserre, Frédéric
Abstract: La politique de mise en valeur de l’Ouest américain repose sur l’exploitation des ressources naturelles, dont la ressource en eau. La représentation que le caractère aride de l’ouest du pays ne devait pas être une contrainte au développement caractérise les politiques de développement. Cette représentation a conduit à l’exploitation systématique des fleuves et des aquifères, en particulier à des fins agricoles. Ces ressources affichent des signes d’épuisement. Les options qui se présentent aux dirigeants américains sont l’adoption d’impopulaires mesures d’économie d’eau, l’arbitrage entre secteurs concurrents, ou l’importation d’eau du Canada. Dans la cadre de l’ALENA, le Canada sera-t-il contraint de céder son eau ?
Development policies in the Western United States rely on the systematic use of all resources. The arid West was not to be considered a desert land thanks to engineering feats. This image of a desert turned green thanks to engineering led to the systematic overpumping of rivers and aquifers. Now that these resources show signs of depletion, the options available to politicians imply difficult choices : arbitration between rival groups; drastic saving regulations; or water imports from Canada. In the frame of NAFTA, could Canada be forced to sell its water ?
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 January 2001
Open Access Date: 26 September 2016
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/870
This document was published in: Revue internationale d’Études canadiennes, No 24, 195–214 (2001)
International Council for Canadian Studies
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
Eau ÉU-Cdn Rev Int Études canad 2001.pdf161.27 kBAdobe PDFView/Open
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.