Les contours civilistes de la fraude criminelle : pour une approche transversale, partie 1 : aspects épistémologiques

Authors: Naccarato, Mario
Abstract: L'infraction de fraude à l’article 380 C.cr. est rédigée de manière ouverte. Le défi dans l’application de cette disposition est de couvrir les nombreuses possibilités sans ratisser trop large au point de violer les principes de la légalité et de clarté au niveau des droits fondamentaux. Le présent article propose une approche qui vise à circonscrire l'infraction de fraude à l'aide de normes civiles afin de régir cette tension, au point de couvrir le plus grand éventail de possibilités tout en respectant les principes de la légalité et de clarté.
The crime of fraud, as provided for at section 380 of the Canadian Criminal Code, is drafted in an open-ended manner. The challenge inherent in the application of this provision relates to covering various situations without casting too wide a net which could potentially violate the principles of legality and clarity inherent in the respect of fundamental rights. This article proposes an approach aimed at delimiting the crime of fraud by referring to civil norms in order to set out the greatest range of possible applications while remaining within the parameters of Charter principles.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 March 2014
Open Access Date: Restricted access
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/2788
This document was published in: Revue de droit de l'Université de Sherbrooke, Vol. 44 (1), 173–199 (2014)
https://www.usherbrooke.ca/droit/recherche/revue/rdus/archives/#c33603-1
Université de Sherbrooke. Faculté de droit
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
RDUS.pdf
808.9 kBAdobe PDF    Request a copy
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.