Lifestyle factors and other health measures in a Canadian university community

Authors: Pérusse-Lachance, ÉmilieTremblay, AngeloDrapeau, Vicky
Abstract: L’augmentation de la prévalence de l’obésité justifie la recherche d’interventions visant la prévention de l’obésité et la promotion de la santé. Ces interventions devraient être basées sur les facteurs associés au poids corporel et à la santé. Afin de développer des interventions plus ciblées en obésité, cette étude décrit les différents facteurs du mode de vie et de santé associés au poids corporel dans une communauté universitaire au Canada. Trois mille cent quarante-trois individus ont répondu en ligne à des questions portant sur l’activité physique, les habitudes alimentaires et d’autres facteurs associés au mode de vie. L’erreur d’échantillonnage est de ± 3,3 % pour un intervalle de confiance de 95 %. D’après les résultats, 22,9 % des étudiants et 37,3 % des membres du personnel sont obèses ou présentent un surplus de poids. Les étudiants mangent moins bien que les membres du personnel en ce qui concerne la consommation de poisson, de boisson énergétique et de produits laitiers; chez les 2 groupes, la consommation (et la qualité) du petit déjeuner est sous-optimale. Quoi qu’il en soit, un fort pourcentage des 2 groupes d’individus ne se conforme pas aux recommandations en matière d’apport en fruits, légumes et poisson ainsi que de la pratique de l’activité physique. On a observé de quelques différences d’habitudes alimentaires entre les genres. Une plus grande proportion d’hommes consomme des boissons gazeuses et énergétiques et saute le petit déjeuner tandis qu’un plus haut pourcentage de femmes ne se conforme pas aux recommandations en matière d’apport de fruits, de légumes et de poisson. Les comportements de diètes, la propension à la désinhibition et l’activité physique d’intensité modérée (MIPA) sont les 3 facteurs du mode de vie qui sont le plus associés au surpoids et à l’obésité chez les 2 groupes d’individus. D’après les observations, les étudiantes sont grandement préoccupées par leur poids corporel. Cette étude soulève la problématique du surpoids et de l’obésité dans une communauté universitaire et son association avec plusieurs comportements reliés au mode de vie et à la santé. Bien que la plupart des facteurs du mode de vie et de santé soient semblables chez les 2 groupes et les 2 genres, certaines différences observées entre les groupes et les genres soulignent l’importance d’élaborer des programmes spécifiques d’intervention en obésité et en promotion de la santé.
With the increasing prevalence of obesity, there is a continuous search for effective obesity-prevention and health-promotion interventions. These interventions should be based on factors that have the potential to influence body weight and health. This study describes various health-related factors in a Canadian university community with the aim of developing more specific obesity interventions. A total of 3143 individuals completed an online questionnaire made up of 3 sections--on physical activity (PA), food habits, and other relevant lifestyle factors. The sampling error was +/-3.3% with a 95% confidence interval. Results showed that 22.9% of students and 37.3% of staff members were either overweight or obese. Students had less desirable eating patterns than staff members in terms of fish, energy drink, and regular milk product intake, and both groups reported undesirable breakfast consumption and quality. Nevertheless, results also showed that a high percentage of individuals in both groups did not meet the recommendations for vegetable, fruit, and fish intake, or PA. Only a few gender differences were observed in eating habits. Soft drink and energy drink consumption was higher and breakfast consumption was lower in men, whereas a higher percentage of women did not meet the recommendations for vegetable, fruit, or fish consumption. Dieting behaviours, disinhibition susceptibility, and moderate-intensity (MIPA) were the 3 lifestyle factors most highly associated with overweight and obesity in both groups. Results also suggest that female students were highly preoccupied with their body weight. This study shows that overweight and obesity are problems in a university community, and that they are associated with many health-related lifestyle behaviours. Although most of the lifestyle factors and health measures examined are similar across groups and genders, some differences call for the development of health-promotion programs with specific targeting strategies.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 24 July 2010
Open Access Date: Restricted access
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/15293
This document was published in: Applied physiology, nutrition, and metabolism, Vol. 35 (4), 498–506 (2010)
http://dx.doi.org/10.1139/H10-035
National Research Council Canada
Alternative version: 10.1139/H10-035
20725116
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
Perusse-Lachance et al_2011.pdf
409.42 kBAdobe PDF    Request a copy
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.