The geography of overweight in Quebec : a multilevel perspective

Authors: Lebel, AlexandrePampalon, Robert; Hamel, Denis; Thériault, Marius
Abstract: OBJECTIVES: Explore the contextual aspects of overweight in Quebec through multilevel modelling, using a purposely designed set of spatial units and a few area-based characteristics. METHODS: Data came from the Canadian Community Health Survey (CCHS Cycle 2.1). Multilevel logistic regressions were performed to test for the presence of an independent contextual effect on overweight and obesity (BMI > or = 25 kg/m2), separately for men and women. Modelling considered individual attributes, including some lifestyle aspects, and contextual characteristics. A geographic grid integrating spatial elements related to overweight and obesity in the literature was developed. Also, an area-level residuals analysis was carried out to identify spatial units presenting higher or lower odds of being overweight. RESULTS: After accounting for individual and area-level characteristics, there remain significant geographic variations in overweight in Quebec. Although this contextual effect is small for men and women, many spatial units differ significantly from the provincial average. There are differences between the geography of overweight in men and women which suggest that socio-economic mechanisms and land use patterns underlying overweight might be different between genders. Also, there is considerable variability within rural and urban areas. CONCLUSION: A complex geography of overweight is revealed. Small-scale studies, as well as methodological and data developments, are needed to deepen our understanding of this geography.
Objectifs : Explorer l’aspect contextuel de l’excès de poids au Québec avec une modélisation multiniveau basée sur un cadre de référence spatial adapté à la thématique. Méthodes : Les données analysées proviennent de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (cycle 2.1). Afin de vérifier la présence d’un effet contextuel indépendant sur l’excès de poids (IMC =25 kg/m2), nous avons réalisé une série de régressions logistiques multiniveaux séparément pour les hommes et les femmes. La modélisation comprend des caractéristiques individuelles, incluant certaines habitudes de vie, et contextuelles. Nous avons développé un cadre de référence spatial qui considère des éléments de l’espace qui sont habituellement associés à l’excès de poids dans la littérature. De plus, une analyse des résidus de second niveau nous a permis d’identifier les unités spatiales qui présentent les plus fortes et les plus faibles valeurs de risque d’excès de poids. Résultats : Après avoir considéré les caractéristiques individuelles et contextuelles, une part significative des variations géographiques reste inexpliquée. Bien que cette part soit faible, plusieurs unités spatiales diffèrent de la moyenne provinciale. Des différences entre la géographie de l’excès de poids des hommes et de femmes suggèrent que certains mécanismes socioéconomiques et d’utilisation du sol diffèrent entre les sexes. De plus, nous avons observé qu’il existe une importante variabilité à l’intérieur des milieux ruraux et des milieux urbains. Conclusion : La géographie de l'excès de poids est complexe. Des analyses locales et des développements méthodologiques sont nécessaires pour mieux comprendre cette géographie.
Document Type: Article de recherche
Issue Date: 1 December 2009
Open Access Date: Restricted access
Document version: VoR
Permalink: http://hdl.handle.net/20.500.11794/13460
This document was published in: Canadian Journal of Public Health / Revue Canadienne de Santé Publique, Vol. 100 (1), 18–23 (2009)
http://www.jstor.org/stable/41995183
Canadian Public Health Association
Alternative version: 19263970
Collection:Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Files in this item:
SizeFormat 
Lebel A - Can J Public Health 2009.pdf
100.98 kBAdobe PDF    Request a copy
All documents in CorpusUL are protected by Copyright Act of Canada.